Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

De Rennes à Guéthary, la rencontre Tinder vire au cauchemar

Un homme âgé de 33 ans est poursuivi par la justice à Bayonne, après avoir harcelé une jeune femme, dont il avait fait la connaissance sur un site de rencontre à Rennes.

Après avoir "matché" sur Tinder, ils se sont rencontrés pour la première fois à Rennes.
Après avoir "matché" sur Tinder, ils se sont rencontrés pour la première fois à Rennes. © Maxppp - Vanessa Meyer

Il l'a rencontrée sur Tinder, avant de déraper. Un homme de 33 ans est en garde à vue, après avoir été interpellé à Guéthary par la police, pour des faits de harcèlement sur une une jeune femme rencontrée sur internet. 

C'est à Rennes que se fait le premier rendez-vous, autour d'un verre. Rapidement, la jeune femme de 32 ans, commerciale à Bordeaux, ne donne pas suite. Pourtant le jeune homme, passionné des ordinateurs et d'internet, ne renonce pas. Coups de téléphone, envoie de photos, etc le harcèlement commence. À la fin de l'été, il va même jusqu'à faire plus de 600 kilomètres pour retrouver la jeune femme qui passe des vacances dans sa famille à Guéthary.

Déjà condamné pour harcèlement

De quoi interpeller les enquêteurs, qui en viennent à se demander s'il n'a pas mis un mouchard sous la voiture de sa victime, afin de la localiser. Les policiers de Biarritz interpelle l'homme le 31 août. 

Présenté devant le parquet de Bayonne ce jeudi, l'individu a été placé en détention provisoire. L'homme est déjà connu pour des faits similaires, il a même déjà été condamné. Il sera sera juge devant le tribunal le 22 octobre. Traumatisée, la victime a été depuis prise en charge psychologiquement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess