Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

De retour de vacances une habitante d'Haubourdin se trouve délogée par des squatteurs

-
Par , France Bleu Nord

Joëlle, 65 ans, rentrait de vacances chez sa nièce, vendredi 18 septembre. Elle retrouve sa maison d'Haubourdin occupée par des inconnus qui ont forcé la porte et changé la serrure. Ils finissent par partir, en laissant son domicile sens dessus dessous.

Dans le jardin de Joëlle, ses affaires ont été jetées là par les squatteurs qui l'ont délogée. "Ils commençaient à s'installer", explique la retraitée.
Dans le jardin de Joëlle, ses affaires ont été jetées là par les squatteurs qui l'ont délogée. "Ils commençaient à s'installer", explique la retraitée. © Radio France - Winny Claret

C'est une scène troublante à laquelle a été confrontée une habitante d'Haubourdin, vendredi 18 septembre. La dame de 65 ans rentre chez elle après deux semaines de vacances. Elle retrouve alors sa maison occupée par des inconnus qui sont entrés par effraction et ont élu domicile chez elle. Vingt-quatre heures et plusieurs passages de la police plus tard, les squatteurs quittent finalement le domicile.

Le volet et la porte d’entrée ont été forcés en son absence
Le volet et la porte d’entrée ont été forcés en son absence © Radio France - Winny Claret

La porte forcée, la serrure changée

L'entrée de cette maison modeste d'Haubourdin porte encore les traces de l'effraction. La porte forcée, la serrure a été changée à la hâte et à l'intérieur des affaires jetées dans le jardin. Plus aucune décoration au mur. Devant ce spectacle Joëlle a les larmes aux yeux. Sa fille Anne-Sophie est atterrée. "Les photos accrochées aux murs, nos affaires, etc. Ils ont tout bazardé."  Et sa maman de pointer des sacs poubelles, "Regardez là, tous mes habits, et mes papiers".

Le reportage de Winny Claret

Combien de temps ont-ils vécu là ? Elles ne le savent pas, les voisins n'ont rien entendu. Lorsque Joëlle rentre de vacances, vendredi dernier vers 22h, elle trouve un mot sur la fenêtre, "Madame X, Monsieur X et leurs enfants habitent le présent logement. Mon avocate me remet ce papier afin que le propriétaire ou l'huissier mandaté par lui rentre en contact avec elle."

Six personnes se sont installées chez Joëlle

Un mot suivi d'un article du code pénal indiquant qu'il est interdit de déloger quiconque de son lieu d'habitation sans l'aval de l'Etat. Joëlle et sa fille se rendent au commissariat. La police fait plusieurs rondes et confirme la présence de six personnes, une famille Rom selon la mairie d'Haubourdin, qui a pu les identifier.

Le mot laissé par les squatteurs sur la fenêtre de Joëlle
Le mot laissé par les squatteurs sur la fenêtre de Joëlle

La retraitée dort chez sa fille en attendant de pouvoir remplacer la porte de sa maison. Elle a porté plainte pour violation de domicile.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess