Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Joueurs de l’ASM agressés à la machette à Millau : des peines de un à quatre ans de prison ferme

mercredi 8 mars 2017 à 14:47 - Mis à jour le mercredi 8 mars 2017 à 16:22 Par Olivier Vidal, Eric Le Bihan et Géraldine Marcon, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu

Le tribunal correctionnel de Rodez a condamné ce mercredi les six hommes qui comparaissaient pour l'agression de trois rugbymen de l'ASM-Clermont-Auvergne avec des machettes et des pelles à Millau en juillet 2014. Le tribunal a prononcé des peines allant de un à quatre ans de prison ferme.

Le tribunal de Rodez
Le tribunal de Rodez © AFP - Eric Cabanis

Les six prévenus qui comparaissaient ce mercredi devant le tribunal correctionnel de Rodez dans l'affaire de l’agression à la machette de plusieurs joueurs de l'ASM ont tous été condamnés à des peines de prison. Après un peu moins d'une heure de délibéré, deux des agresseurs, celui désigné comme l'auteur du coup de machette et un deuxième homme lui aussi auteur de coups à l'arme blanche, ont été condamné à quatre ans de prison ferme avec mandat de dépôt. Un mandat d'arrêt a été délivré contre l'un d'eux qui ne s'est pas présenté à l'audience.

Parmi les différents protagonistes de cette nuit de juillet 2014, deux autres hommes ont été condamnés à trois ans de prison et incarcérés. Enfin, les deux derniers suspects ont écopé d'une peine de un et deux ans d'emprisonnement, mais sans mandat de dépôt. Tous les prévenus sont âgés de la vingtaine.

Jusqu'à cinq ans de prison requis

Le procureur de la République avait requis ce mercredi des peine allant de un à cinq ans d'emprisonnement sans mandat de dépôt, à l'encontre des six hommes poursuivis pour "violences volontaires avec armes" perpétrées à l'encontre de plusieurs joueurs de l'ASM Clermont-Auvergne. De leur côté, les avocats de la défense avaient plaidé la relaxe, arguant "qu'on ne sait toujours pas qui a fait quoi" dans cette affaire.