Faits divers – Justice

De violents coups portés contre un agent SNCF dans la gare de Clermont-Ferrand

Par Fany Boucaud, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu dimanche 9 octobre 2016 à 17:22 Mis à jour le dimanche 9 octobre 2016 à 18:02

Encore une agression dans le quartier de la gare à Clermont
Encore une agression dans le quartier de la gare à Clermont - Fany Boucaud

Le chef d'escale de la SNCF a reçu de violents coups de la part d'un homme ce dimanche matin en arrivant pour son service. L'agresseur a laissé sa victime inconsciente avant de prendre la fuite. Il a également fait de nombreux dégâts dans l'enceinte de la gare.

L'employé de la SNCF de 41 ans venait prendre son service à 4h du matin ce dimanche, quand il a découvert un homme sur les quais. Il était en train de détruire l'un des distributeurs de la gare.

Distributeur de boissons détruit sur les quais de la gare - Aucun(e)
Distributeur de boissons détruit sur les quais de la gare - Fany Boucaud

La gare est pourtant fermée à ce moment là, l'homme est donc descendu sous les quais et a fracturé la grille qui protège les escaliers et la montée vers les trains.

Grille du premier quai fracturée - Aucun(e)
Grille du premier quai fracturée - Fany Boucaud

C'est en voyant le chef d'escale dans le hall de la gare, que l'homme a commencé à s'en prendre à l'intérieur des locaux. Les vitres des portes coulissantes pour accéder aux quais ont été brisées, de même que celles de la salle d'attente à côté.

Portes pour accéder aux quais brisées - Aucun(e)
Portes pour accéder aux quais brisées - Fany Boucaud

La salle d'attente détruite et l'accueil aussi - Aucun(e)
La salle d'attente détruite et l'accueil aussi - Fany Boucaud

L'homme s'en est pris ensuite à l'agent SNCF. Il lui aurait lancé un ordinateur sur la tête puis roué de coups une fois au sol. La victime a finalement réussi à se réfugier dans un local réservé au personnel, situé au bout du quai. L'agresseur a pris la fuite à ce moment là. L'agent n'a été découvert qu'une heure plus tard par la femme de ménage. En arrivant dans la gare, elle a vu les vitres brisées et s'est de suite dirigée vers le chef d'escale pour l'en informer et l'a découvert inconscient dans le local.

Les nombreux impacts contre la porte coulissante du quai - Aucun(e)
Les nombreux impacts contre la porte coulissante du quai - Fany Boucaud

La victime a réussi à parler un peu de son agression avant d'être emmenée au CHU par les pompiers. L'agent est pour l'instant dans un état stable. La SNCF a déclaré porter plainte pour dégradation et se portera partie civile si la victime porte elle aussi plainte. La police technique et scientifique est venue relever des indices et d'éventuelles traces d'ADN. L'enquête a été confiée à la sûreté départementale.

Partager sur :