Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Débordements après la victoire de l'Algérie sur les Champs-Elysées : 44 personnes interpellées

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

La fête jeudi soir sur les Champs-Elysées pour célébrer la qualification de l'Algérie les demi-finales pour la Coupe d'Afrique des Nations a été gâchée par des débordements. Une dizaine de magasins ont été dégradés, 44 personnes ont été interpellées, deux policiers légèrement blessés.

Magasins dégradés sur les Champs-Elysées
Magasins dégradés sur les Champs-Elysées © AFP - Philippe Lopez

Paris, France

Des milliers de supporters en liesse sur les Champs-Elysées jeudi soir pour célébrer la qualification de l'Algérie pour les demi-finales pour la Coupe d'Afrique des Nations qui se déroule en Egypte. La fête suivie de débordements. Une dizaine de commerces ont été dégradés et certains pillés. Selon le bilan de la préfecture de Police, 44 personnes ont été interpellées, deux policiers sont légèrement blessés. Il y a eu 52 vidéo verbalisations pour infraction au code de la route. 

Le préfet de police de Paris, Didier Lallement, a dénoncé, vendredi lors d'un point presse improvisé sur les Champs-Elysées, des "comportements irresponsables". 

"Je voudrais vraiment que ce genre de comportements irresponsables s'achève. De toute façon, les arrestations sont très significatives et il y aura des suites judiciaires que j'espère les plus lourdes possibles face à ce type de comportements", a déclaré Didier Lallement.

Réaction également indignée de Valérie Pécresse, la présidente de la région Île-de-France.