Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Violences urbaines le 14-Juillet : des mises en examen dans les Hauts-de-Seine

Par

En marge des festivités du 14-Juillet, des scènes de violences urbaines ont été observées dans plusieurs communes des Hauts-de-Seine, avec notamment l'incendie de bus RATP. Ce samedi 18 juillet, le parquet de Nanterre indique plusieurs mises en examen et placements en détention sur ces affaires.

Des faits de violences urbaines ont eu lieu dans plusieurs communes des Hauts-de-Seine en marge des festivités du 14-Juillet Des faits de violences urbaines ont eu lieu dans plusieurs communes des Hauts-de-Seine en marge des festivités du 14-Juillet
Des faits de violences urbaines ont eu lieu dans plusieurs communes des Hauts-de-Seine en marge des festivités du 14-Juillet © Radio France - Valentin Belleville

Dans les nuits des 13 au 14 juillet, puis du 14 au 15 juillet, des faits de violences urbaines ont été commis dans plusieurs communes des Hauts-de-Seine : Nanterre, La Garenne Colombes, Villeneuve La Garenne, Suresnes et Châtenay-Malabry. Ce samedi 18 juillet, le parquet de Nanterre indique plusieurs mises en examen et placements en détention sur ces affaires. 

Publicité
Logo France Bleu

Placement en détention provisoire pour l'incendie d'un bus à Nanterre

A Nanterre, dans la nuit du 13 au 14 juillet, un bus avait été incendié, le conducteur avait eu le temps de quitter son véhicule. Un jeune de 17 ans, connu de la justice, a été mis en examen et placé en détention provisoire pour "destruction par un moyen dangereux pour les personnes" et "participation à un groupement formé en vue de la préparation de violences ou de dégradations ou de destructions de bien".  

Cette même nuit, un abribus et des poubelles avaient été incendiées à La Garenne-Colombes. Des jets de mortiers ont également eu lieu. Cinq défèrements pour trois jeunes de 14 à 16 ans, et deux majeurs. Ceux-ci ont été placés en détention provisoire.

Huit mois de prison pour le caillassage de deux bus RATP vides à Châtenay-Malabry

A Châtenay-Malabry, deux bus de la RATP, vides et stationnés, ont été caillassés par trois individus, armés de barres de fer. Des jets de projectiles et des tirs de mortiers ont également eu lieu. Les trois prévenus ont été condamnés à huit mois de prison avec mandat de dépôt et placement sous bracelet électronique. 

A Suresnes, l'incendie d'un bus de la RATP avait également eu lieu, avec des tirs de mortiers. Neuf gardes à vue ont été levées ; l'enquête confiée à la Sûreté Territoriale des Hauts-de-Seine est encore en cours

Enfin, à Villeneuve-la-Garenne, une barricade en feu et jets de projectiles sur les forces de l'ordre ont conduit au défèrement d'un jeune de 13 ans pour "participation à un attroupement armé".

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu