Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Débordés, les laboratoires d'analyse bretons appellent au civisme

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Les délais pour faire le test du Covid-19 et pour connaître son résultat s'allongent en Bretagne. Et pour cause, les laboratoires sont submergés de demandes de tests et n'arrivent pas toujours à "prioriser". Ils appellent à ne venir qu'en cas de nécessité.

Covid-19 : dans un laboratoire d'analyse, traitement des échantillons, sous hotte, avant analyse et détection de la présence du virus
Covid-19 : dans un laboratoire d'analyse, traitement des échantillons, sous hotte, avant analyse et détection de la présence du virus © Radio France - Alexandre Berthaud

Se faire tester lorsque c'est nécessaire. Voilà ce que demandent les laboratoires d'analyse du Finistère.

C'est le casse-tête pour se faire tester et cela peut parfois être très long : plusieurs jours pour avoir un rendez-vous de prélèvement et quelques jours, parfois une semaine, pour avoir le résultat du test. 

Tout le monde a une bonne raison

C'est la conséquence de la ruée dans les laboratoires d'analyses médicales et d'autant plus depuis la semaine dernière, lorsque le nombre de cas quotidien a dépassé les 10 000. Les biologistes appellent au civisme : "tout le monde peut se faire tester et tout le monde a une bonne raison donc c'est sans limite" explique Nicolas Forestier, le responsable du laboratoire Eurofins de Rosporden. A l'accueil, la sonnerie incessante du téléphone confirme ses dires. La moyenne est de 500 dossiers par semaine contre 350 il y a quelques semaines.

Les délais sont un peu moins longs au laboratoire de l'hôpital de Quimper car il priorise les demandes en amont. Il réalise une quarantaine de tests par jour, le chiffre a doublé ces derniers jours.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess