Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Début des vacances : pas d'afflux de touristes en Poitou-Charentes

La zone C (Paris, Toulouse, Montpellier) est en vacances depuis vendredi soir. Pour faire face à un éventuel afflux de touristes, les contrôles des forces de l'ordre ont été renforcés ce week-end dans le Poitou-Charentes, où 900 militaires étaient déployés.

Les contrôles ont été renforcés ce week-end en Poitou-Charentes
Les contrôles ont été renforcés ce week-end en Poitou-Charentes - Préfecture de Montmorillon

Pour ce premier week-end de vacances pour la zone C (Paris, Toulouse, Montpellier), les contrôles des forces de l'ordre ont été renforcés dans le Poitou-Charentes. Objectif : anticiper la venue de touristes.

Sur les quatre départements, 900 gendarmes ont été mobilisés, soit un gros tiers des effectifs des gendarmes en Poitou Charentes. Ils étaient 150 dans les Deux-Sèvres, 180 dans la Vienne, 70 en Charente et 500 en Charente-Maritime, où les autorités craignaient une arrivée de vacanciers sur les îles.

Des touristes verbalisés à l'entrée de l'île d'Oléron

En Charente-Maritime, les gendarmes ont verbalisé seulement trois personnes qui venaient en vacances sur l'île d'Oléron. Parmi eux, une jeune femme venue de Rouen ainsi qu'un couple de Hollandais. Ils ont été verbalisés d'une amende de 135€ et ont dû faire demi-tour.

Sur l'île de Ré, en revanche, pas de vacanciers. Les règles de confinement ont globalement été respectées. Ce sont les locaux qui ont posé davantage de difficulté aux forces de l'ordre. 

Un relâchement du confinement ? 

Ce week-end, certains locaux ont enfreint les règles de confinement. En Charente-Maritime, la gendarmerie précise que plus d'une centaine de PV ont été dressés chaque jour. Des verbalisations envers des habitants qui se sont parfois réunis, à plus d'une vingtaine, comme à La Jarne près de La Rochelle, samedi soir.

Dans le Poitou également, le week-end a été calme. Les horaires de contrôle des axes routiers ont notamment été modifiés car il y a davantage de circulation en soirée sur les grands axes. Mais dans l'ensemble, les personnes contrôlées avaient "une raison valable de se déplacer", précise la préfecture de la Vienne. 

Les patrouilles ont également été renforcées aux abords des agences bancaires et notamment des distributeurs de billets étant donné que le versement des aides sociales a été avancé à samedi.

En raison du beau temps, les forces de l'ordre ont aussi patrouillé dans les espaces naturels, avec le renfort de l'Office français de la biodiversité. Des contrôles qui devraient encore durer toute la semaine en Poitou-Charentes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu