Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Début du procès de l’assassin présumé du chef de la police municipale de Rodez

-
Par , France Bleu Occitanie

Alexandre Dainotti est jugé pour l'assassinat de Pascal Filoé en septembre 2018, dans le centre de Rodez. Le procès a débuté ce lundi devant la cour d'assises de l'Aveyron.

Alexandre Dainotti jugé jusqu'à vendredi à la cour d'Assises de l'Aveyron
Alexandre Dainotti jugé jusqu'à vendredi à la cour d'Assises de l'Aveyron © Radio France - SM

La mort de Pascal Filoé avait indigné la France entière, le 27 septembre 2018. Le chef de la police municipale de Rodez avait été tué de plusieurs coups de couteau, dans une ruelle près de l'Hôtel de ville. Son assassin présumé, Alexandre Dainotti, a été arrêté quelques heures après les faits. Il est jugé devant la cour d’assises de l’Aveyron depuis ce lundi 11 janvier.

"Je ne suis pas un monstre sanguinaire. (...) J'emmerdais personne à Rodez."

Au début du procès, l’homme de 41 ans, habillé d’un pull noir, décline son identité d’une voix forte. Puis viennent ensuite les premières déclarations : "Je ne suis pas un monstre sanguinaire. Ça m'a blessé qu'on me présente comme cela. J'emmerdais personne à Rodez."

Déjà condamné par le passé

Alexandre Dainotti dresse ensuite son portrait. Celui d'un homme "comme tout le monde", placé en foyer à l'âge de 9 ans. Il est arrivé en 2017 en Aveyron pour se "mettre au vert" avec son chien Poutine. L'homme a été condamné à plusieurs reprises par le passé. Dans son casier judiciaire notamment, des vols, violences, menaces, entre 2004 et 2010.

Son procès va se dérouler pendant cinq jours, au palais de justice de Rodez. Une trentaine de témoins et cinq experts doivent être entendus.

La famille soudée au tribunal

La famille de Pascal Filoé est présente en nombre ce lundi dans la salle d'audience du tribunal judiciaire. Sa femme et ses trois enfants se sont portés partie-civile dans ce dossier. C'est aussi le cas des parents, de la sœur, et du frère de l'ancien directeur de la police municipale. La ville de Rodez est aussi partie-civile. Elle est représentée par un avocat. 

Fin 2018, l'assassinat de Pascal Filoé avait ému le pays entier. Le Premier ministre de l'époque Édouard Philippe était venu lui rendre hommage lors d'une cérémonie sur la place d'Armes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess