Faits divers – Justice

Décès accidentel de Michel Dinet, le président PS du conseil général de Meurthe-et-Moselle

Par Angeline Demuynck, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu Sud Lorraine dimanche 30 mars 2014 à 10:24 Mis à jour le dimanche 30 mars 2014 à 11:15

Michel Dinet, en 2011.
Michel Dinet, en 2011. © MAXPPP

Le président du conseil général de Meurthe-et-Moselle s'est tué au volant dans la nuit de samedi à dimanche alors qu'il rentrait chez lui dans le Toulois. C'est une figure incontournable de la politique qui disparaît. Les hommages pleuvent, à droite comme à gauche.

Les circonstances du drame restent encore floues. Michel Dinet aurait perdu le contrôle de son véhicule à quelques centaines de mètres de son domicile, sur la départementale 4 près de Vannes-le-Châtel. Agé de 65 ans, cet ancien instituteur était président socialiste du conseil général de Meurthe-et-Moselle depuis seize ans.

A droite comme à gauche, on souligne la chaleur de cet élu local attaché à son territoire et sa capacité à dialoguer au delà de sa famille politique. Michel Dinet avait annoncé, il y a plusieurs mois déjà, sa décision de ne pas briguer de nouveau mandat de conseiller général en 2015. On le disait intéressé par la présidence de la région Lorraine.

Michel Dinet (au centre) entre Michel Rossinot et Jean_pierre Masseret à l'Hôtel Matignon, le 17 septembre 2013. - Maxppp
Michel Dinet (au centre) entre Michel Rossinot et Jean_pierre Masseret à l'Hôtel Matignon, le 17 septembre 2013. © Maxppp

On lui prêtait même parfois un avenir ministériel. Sa mort accidentelle vient refermer brutalement une page de l'histoire politique de la Meurthe-et-Moselle et plus largement de la Lorraine.

"Une figure de rassembleur"

Hommages unanimes donc dimanche matin, dont celui de Mathieu Klein, vice-président socialiste du conseil général de Meurthe-et-Moselle et candidat à la mairie de Nancy. Il le décrit comme un "fédérateur" , "quelqu'un qui avait vraiment le souci du bien commun" (...). "Et ce souci permanent de faire attention à celui qu'on n'entend pas, qu'on n'écoute pas" . "C'était un homme bienveillant (...), une figure de rassembleur" .

Mathieu Klein rend hommage à Michel Dinet

Emotion également pour Laurent Hénart, candidat UDI-UMP à la mairie de Nancy. "Je garde cette vision de quelqu'un qui au-delà du débat des partis, sait prévaloir des intérêts républicains."

PIF Henart mort de Dinet

Le président de la République François Hollande et le Premier ministre Jean-Marc Ayrault ont rendu hommage à Michel Dinet et son combat pour "la justice sociale" . "C’était un homme profondément bon et un élu de grande qualité qui avait fait du conseil général de Meurthe-et-Moselle un laboratoire de politiques sociales innovantes" , écrit le chef de l’Etat dans un communiqué. Michel Dinet "était de ceux qui plaçaient au-dessus de tout les valeurs humaines. Il croyait au progrès, au partage et à la justice ", poursuit-il.

"Proche des gens"

"Il était un élu apprécié et reconnu pour ses positions humanistes et son combat pour la justice sociale, tant au niveau local qu’au niveau national" , écrit pour sa part le Premier ministre dans un communiqué. "Proche des gens, il faisait partie de ces élus dont la chaleur humaine, qu’il mettait dans son engagement, était d’abord le signe de sa volonté de servir les autres et l’intérêt général."