Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Décès d'Anthony Mora : "C'était notre Sébastien Loeb local"

dimanche 8 octobre 2017 à 17:28 Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord et France Bleu

Le pilote périgourdin Anthony Mora s'est tué sur la route lors d'un rallye ce dimanche 8 octobre à Manaurie en Sarladais. Son décès bouleverse le monde du rallye automobile amateur qui lui rend hommage unanimement.

Anthony Mora au volant de sa voiture.
Anthony Mora au volant de sa voiture. - Capture d'écran Youtube / Durand Thomas

Ce dimanche 8 octobre, le pilote périgourdin Anthony Mora s'est tué dans un accident lors du 22e rallye automobile Sarlat Périgord noir qu'il avait remporté au moins une dizaine de fois. Le restaurateur de 42 ans a fait une sortie de route et percuté un arbre. Il est mort sur le coup. Son copilote âgé de 20 ans est sorti indemne mais très choqué de la Peugeot 208 dans laquelle il avait pris place aux côtés de son ami. Encore sous le choc après ce drame, le monde du rallye automobile rend un vibrant hommage au pilote très réputé bien au-delà des frontières de la Dordogne.

Gérard Coeffe réagit au décès d'Anthony Mora.

"C'était notre Sébastien Loeb local. On avait tous envie de le battre," sourit Michaël Lobry. Le Sarladais était un ami d'Anthony Mora, l'un de ses plus fidèles adversaires aussi sur le rallye Sarlat Périgord Noir. "J'ai commencé les courses en 2003, j'était très loin de lui et je me suis rapproché au fil des années. Je finissais toujours deuxième et ce week-end encore on s'était promis de faire une belle bagarre et malheureusement il est arrivé ce qui est arrivé." Vendredi, Anthony Mora est venu rendre visite à son ami. "C'était un gars exceptionnel, extraordinaire. Généreux dans la vie et dans sa conduite. Il était fin et rapide. Il est parti en pratiquant sa passion. Quand il arrive ce genre de chose on se questionne et là je n'ai pas envie de retoucher une voiture de rallye pendant un moment," confie le pilote.

Michaël Lobry réagit au décès de son ami.

"Il n'était pas là pour perdre" - Gérard Coeffe

Ce matin après le drame, les pilotes et leurs copilotes se sont naturellement rassemblés pour applaudir leur camarade pendant une minute. Anthony Mora était respecté dans son milieu, tout comme son père, décédé il y a quelques années. Gérard Coeffe est un spécialiste du milieu automobile, il était présent sur le rallye ce dimanche. Il a même participé à l'une des éditions aux côtés du Périgourdin. "Quand il arrivait au départ d'une épreuve tout le monde savait que ça allait donner. Il n'était pas là pour perdre. Il comprenait bien sa voiture et savait analyser les situations rapidement. Il avait une facilité incroyable pour ça. Ce n'était pas une tête brûlée, il prenait les risques qu'il fallait quand il le fallait," reconnaît Gérard Coeffe. Ancien coureur lui-même, il rend aussi hommage à l'homme chaleureux qu'était Anthony Mora. "Quand il mettait son casque ce n'était pas pour faire de cadeaux mais quand il enlevait il allait faire la fête avec ses concurrents, il avait un côté grand seigneur. Je perds un ami et un très grand bonhomme."

Sur les réseaux sociaux, de nombreux amateurs de rallye automobile, des amis d'Anthony Mora, des anonymes ont souligné le grand savoir-faire de ce pilote et sa générosité. "Il a porté haut les couleurs de Périgord" a écrit Léa sur la page Facebook de France Bleu Périgord. Le président du Conseil départemental de la Dordogne, Germinal Peiro y est lui aussi allé de son petit mot via Twitter : "Très attristé à l’annonce du décès d’Antony Mora, je présente toutes mes condoléances à ses proches de la part de tous les Périgourdins."