Faits divers – Justice

Décès d'une nonagénaire lors d'un vol à l'arraché à Colmar : 10 et 12 ans de réclusion pour les auteurs

Par Céline Rousseau et Guillaume Chhum, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu jeudi 19 janvier 2017 à 17:51

La victime, âgée de 92 ans, est morte quatre jours après les faits.
La victime, âgée de 92 ans, est morte quatre jours après les faits. © Maxppp -

La cour d'assises du Haut-Rhin a condamné deux jeunes hommes à 10 et 12 ans de réclusion pour avoir volé le sac d'une dame de 94 ans, en avril 2015 à Colmar. La nonagénaire, tombée sur la tête, est décédée suite au vol. Les voleurs avaient récolté trois euros.

La cour d'assises du Haut-Rhin a condamné ce jeudi deux jeunes hommes pour vol avec violence ayant entraîné la mort. Le plus jeune, encore mineur au moment des faits, écope de 10 ans de réclusion, (l'excuse de minorité a été retenue), avec interdiction de porter une arme pendant cinq ans. Le plus âgé (23 ans) de 12 ans de réclusion, dont une peine de sûreté des deux tiers .

Ils avaient 16 et 21 ans à l'époque des faits. Le 29 avril 2015, rue du Cardinal-Mercier à Colmar, ils avaient agressé une vieille dame en lui volant son sac. Âgée de 94 ans, la victime avait chuté sur la tête. Elle est morte quatre jours plus tard. Les deux jeunes avaient trouvé 3 euros dans son sac.

Réactions des avocats

" La sanction est objectivement lourde. En ce qui concerne mes clients, ça a été une grosse épreuve. Maintenant, ils sont rendus à leur peine. Ils s'interrogent maintenant sur l'avenir de ces jeunes adultes. On peut espérer maintenant que quelque part, qu'ils mesurent maintenant le prix d'une vie humaine," a commenté à la fin du procès , Me Jean-Jacques Dieudonné, l'avocat de la famille de la victime.

Pour Me Colette Schillé, l'avocate du plus jeune :" Un sentiment d'une profonde tristesse, d'un immense gâchis. C'est quelqu'un qui n'est pas égocentrique et qui a beaucoup d'empathie pour la famille de la victime . C'est quelqu'un d'attachant. Maintenant, il faut espérer qu'il mette à profit cette peine , pour se reconstruire et donner un sens à sa vie."

En fin de matinée ce jeudi, l'avocat général avait requis 20 ans de réclusion criminelle pour le plus âgé des deux accusés, 15 ans pour le plus jeune.

Réaction de Me Jean-Jacques Dieudonné avocat de la famille de la victime

Réaction de Me Colette Schillé avocate du plus jeune