Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Décès de Jean-Pierre Michel, ancien maire d'Héricourt et créateur du PACS : de très nombreux hommages

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu Besançon, France Bleu

Jean-Pierre Michel est décédé ce dimanche à l'âge de 82 ans. Parlementaire socialiste près de 40 ans, il a également été maire d'Héricourt en Haute-Saône pendant une vingtaine d'années. Il fut l'un des pères du PACS et rapporteur du projet de loi du mariage pour tous. Les hommages sont nombreux.

Jean-Pierre Michel avait 82 ans
Jean-Pierre Michel avait 82 ans © AFP - AFP

Jean-Pierre Michel est mort ce dimanche a-t-on appris auprès du diacre d'Héricourt dont il a été le maire pendant 21 ans, de 1983 à 2004. Agé de 82 ans, il s'est éteint à l'hôpital du Nord Franche-Comté où il était hospitalisé depuis quelques mois. Magistrat de formation, il devient député de Haute-Saône en 1981 pour le compte du Parti Socialiste, réélu jusqu'en 2002 avant de siéger comme sénateur de 2004 à 2014. Jean-Pierre Michel est surtout connu pour avoir lutté longtemps en faveur d'un projet de loi du Pacte de solidarité civile (le PACS) qu'il parvient à faire adopter en 1999. 

PACS, mariage pour tous

En tant que sénateur, il est nommé en 2012 rapporteur du projet de loi sur le mariage pour tous, qui sera définitivement adopté par le Parlement en 2013 et dont Jean-Pierre Michel était un fervent défenseur. Il se déclare favorable à la gestation pour autrui pour les couples hétérosexuels et homosexuels. Il était aussi président de l'Association hospitalière de Bourgogne Franche-Comté.

Obsèques ce jeudi à l'église d'Héricourt

Les obsèques de Jean-Pierre Michel seront célébrées ce jeudi 28 janvier à 14h30 en l'église d'Héricourt apprend-on auprès du diacre de la commune. Par ailleurs, la municipalité devrait, en accord avec la famille, rendre un hommage appuyé à son ancien édile.

De très nombreux hommages

François Hollande, l'ancien Président de la République lui rend hommage sur Twitter : "La République doit à Jean-Pierre Michel des évolutions importantes de notre société, notamment le Pacs et le mariage pour tous. Comme magistrat, comme parlementaire et comme élu local, il a toujours agi pour la justice. J’adresse mes pensées à ses proches".

Ce "fervent défenseur de l'égalité des droits" restera "le grand artisan législatif du Pacs", a souligné le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand (LREM), issu lui-même des rangs socialistes.

"C'était un grand républicain, profondément attaché à la défense des droits humains" et qui "avait l'égalité et la liberté de tous chevillées au corps", a salué le secrétaire d'Etat Joël Giraud.

L'ancien ministre et ancien maire de Belfort Jean-Pierre Chevènement, salue sur son blog, le talent d'un leader emblématique de la gauche franc-comtoise. "Jean-Pierre Michel a fait souffler un vent rafraîchissant sur les thèses du Parti socialiste. Il appartient pour toujours à la mémoire des luttes qui ont porté la gauche au pouvoir en 1981".

"Il avait présidé la Commission des lois de l'Assemblée nationale en 1985 et combattu avec force et courage pour l'instauration du Pacs", a aussi rappelé l'actuelle députée Yaël Braun-Pivet (LREM). 

"Ce défenseur inlassable de l'égalité des droits n'a jamais cessé d'être engagé. Son combat pour le PACS, dont il fut l'artisan, l'a fait entrer dans la postérité républicaine", a réagi sur Twitter Elisabeth Moreno la ministre déléguée chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l'Egalité des chances.

Les réactions politiques en Franche-Comté

  • Fernand Burkhalter, le maire PS d'Héricourt, rend hommage à une "figure politique de premier plan de notre département". "Jean-Pierre Michel était apprécié pour ses qualités de cœur, ses engagements pour l’action publique (...) Jean-Pierre était aimé par les Héricourtois qui sont profondément attristés par sa disparition et qui lui rendront un hommage sincère".
  • Le député LREM Christophe Lejeune, député de la deuxième circonscription de Haute-Saône, salue "un ami", qui a laissé "un héritage politique, économique, associatif, où l’Homme, était au cœur de ses préoccupations".
  • Michel Raison, sénateur LR de Haute-Saône, salue "un homme de conviction" et "un parlementaire de haut niveau". "Nous avions des idées très différentes mais le dialogue avec lui était facile. Il pouvait être sans concession et dur mais toujours loyal et sincère, qualité assez rare dans ce milieu. Il présida l’Association Hospitalière Nord Franche Comté depuis de nombreuses années avec talent et dévouement".
  • La présidente PS de la région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay fait part de sa "tristesse". "Je salue son important travail de parlementaire, son engagement d’élu local, et son grand humanisme", écrit-elle sur Twitter.
  • Eric Houlley maire PS de Lure et Isabelle Arnould, présidente de la communauté de communes du Pays de Lure, saluent "le parcours brillant d'un parlementaire d'exception qui a su porter des combats, contre vents et marées, en faveur des libertés publiques et en s'opposant à toutes les discriminations", et rendent "un hommage appuyé à l'homme généreux, épris de culture et plein d'humanité".
  • Jean-Michel Villaumé, ancien député PS de Haute-Saône, lui rend également hommage sur Facebook. "Depuis 1977, à ses côtés j’ai partagé à Héricourt, en Haute-Saône ses combats politiques. Héricourt gardera profondément la marque de son action. Homme engagé, passionné de justice, il a été un parlementaire très actif à l’Assemblée nationale et au Sénat".
  • Le maire LR de Belfort Damien Meslot salue "un homme de combats sociétaux". "Très engagé au côté de Jean-Pierre Chevènement pour construire la dynamique du Nord Franche-Comté qui préfigurait ce qui allait devenir le Pôle métropolitain (...) il faut se rappeler qu’il a lutté longtemps en faveur du projet de loi du Pacte de solidarité civile (PACS) qu'il parvient à faire adopter en 1999. Une perte pour la vie politique", écrit-il sur Facebook.
  • Martial Bourquin, ancien sénateur PS du Doubs et maire d'Audincourt, lui rend hommage dans un communiqué : "C'est avec une grande tristesse que j’ai appris le décès de Jean-Pierre Michel. J’ai eu le plaisir de siéger pendant plusieurs années avec lui. Nous perdons un homme de grand talent, un élu local remarquable, un parlementaire aux immenses qualités".

Il est un exemple pour nous tous

  • "Défenseur des droits des homosexuels, c’était un parlementaire engagé et passionné. Je me souviens de sa pugnacité, de son intelligence auprès de Christiane Taubira, pour défendre le mariage pour tous, et avant cela, l’instauration du PACS", conclut Martial Bourquin.

.

  • Yves Krattinger, président PS du Conseil départemental de Haute-Saône fait part de sa "grande tristesse" : "C’est une figure incontournable de la politique de notre territoire qui disparaît. PACS, Mariage pour tous... merci pour ton courage et ta contribution aux évolutions de la société et des mentalités. Toujours aux côtés des plus faibles, tu étais aussi un acteur engagé du secteur culturel".

.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess