Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Décès de Lucas dans le Jura : le procureur de Lons-le-Saunier affirme ne rien cacher aux parents

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Besançon, France Bleu Isère, France Bleu

Pour les parents du jeune Isérois mort fin juin dernier près des cascades du Hérisson dans le Jura, la justice se retranche derrière le secret de l'enquête. Pas du tout, répond le procureur de Lons-le-Saunier, Lionel Pascal.

Lionel Pascal, procureur du Jura (archives 2013)
Lionel Pascal, procureur du Jura (archives 2013) © Maxppp - L'Est Républicain

Menétrux-en-Joux, France

Fin juin dernier, le corps de Lucas Renoud, 20 ans, est retrouvé par un promeneur sur un chemin des cascades du Hérisson dans le Jura, huit jours après sa disparition. Depuis, les parents de Lucas, Dominique Renoud et sa compagne Magali Berger, originaires d'Izeaux dans l'Isère, réclament la vérité sur la mort de leur fils. 

Des circonstances mystérieuses 

Le jeune homme est décédé dans des circonstances mystérieuses, son corps été retrouvé à 500 mètres d'un parking, sur un site touristique très fréquenté. Il randonnait avec un groupe d'amis quand il a disparu. Pour son père Dominique, les recherches ont été bâclées. Les opérations de secours ont cessé trop tôt, selon la famille le surlendemain de la disparition, soit le jeudi. De leur côté, les gendarmes affirment qu'ils ont arrêté les recherches le dimanche.

"L'enquête se poursuit"

Un mois et demi plus tard, il reste trop de zones d'ombre pour les parents du jeune homme. Pour eux, la justice se retranche derrière le secret de l'enquête. Pas du tout répond le procureur du Jura, Lionel Pascal. Selon lui, l'enquête suit son cours. "Il ne s'agit pas de se retrancher derrière le secret de l'enquête mais de permettre aux investigations d'être conduites de façon efficace. Je n'ai accès qu'à une partie des résultats de l'enquête, je ne peux donc pas communiquer aux parents de ce jeune homme la totalité des informations, car je ne les ai pas." 

Les parents de Lucas n'ont toujours pas eu accès au rapport d'autopsie. "J'attends d'avoir la communication officielle  du rapport d'autopsie pour en informer les parents, j'espère les recevoir dans le courant du dernier trimestre de cette année", répond le procureur qui reconnaît que les circonstances de la mort du jeune homme sont étonnantes. 

Des questions "légitimes" selon le procureur

"Les cascades du Hérisson ne sont pas considérées comme un lieu particulièrement dangereux, même s'il existe des risques de chute", explique le procureur qui s'interroge. Le corps de Lucas a été retrouvé dans un lieu qui exclut qu'il ait fait une chute et aucune blessure apparente importante n'a été relevée sur son corps. 

"On peut de façon légitime s'interroger comment et de quelle manière un jeune homme de 20 ans peut décéder dans un lieu facile d'accès, où les familles vont se promener sans le moindre danger", conclut le procureur. "Les parents ont le droit d'avoir des réponses, des réponses qui seront complètes," assure Lionel Pascal. 

Choix de la station

France Bleu