Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Décès de trois membres du film "Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu" : l'un des conducteurs était alcoolisé

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Poitou, France Bleu Touraine, France Bleu

Le parquet de Poitiers indique que le conducteur qui a percuté la voiture dans laquelle trois membres de l'équipe de tournage sont morts vendredi, était ivre. Il doit être mis en examen. Une information judiciaire va être ouverte pour homicides involontaires aggravés par l'alcool.

L'équipe du film lors de la sortie du premier volet de la trilogie à Cannes en 2014.
L'équipe du film lors de la sortie du premier volet de la trilogie à Cannes en 2014. © Maxppp - Agence

On en sait un peu plus ce lundi sur les circonstances du dramatique accident de la route survenu vendredi soir à Pouant dans le Nord-Vienne à la limite avec l'Indre-et-Loire. Un accident qui a coûté la vie à trois machinistes qui se trouvaient sur le tournage du troisième volet de "Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?" Le parquet de Poitiers indique ce lundi que le conducteur qui a percuté la voiture de l'équipe du tournage était alcoolisé au moment des faits.

Les analyses toxicologiques ont révélé un taux de 0,8 gramme par litre de sang. Les circonstances exactes de la collision restent à déterminer. L'équipe du film pourrait avoir grillé un cédez-le-passage. En attendant les analyses balistiques, une information judiciaire a donc été ouverte. Le conducteur ivre devrait être mis en examen. Le parquet a requis son placement sous contrôle judiciaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess