Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : après le décès du docteur Loupiac sa femme va porter plainte cette semaine

-
Par , France Bleu Besançon, France Bleu

Selon les informations du journal Le Monde, la femme du docteur Eric Loupiac, Claire Loupiac va déposer plainte cette semaine. Ce médecin urgentiste à l'hôpital de Lons-le-Saunier dans le Jura est décédé du coronavirus le 23 avril dernier.

L'hommage des Jurassiens au docteur Loupiac, surnommé "Loulou", décédé du coronavirus le 23 avril dernier
L'hommage des Jurassiens au docteur Loupiac, surnommé "Loulou", décédé du coronavirus le 23 avril dernier © Maxppp - Philippe Trias

Claire Loupiac, la veuve d'Eric Loupiac va saisir la justice. Son mari, médecin urgentiste à l'hôpital de Lons-le-Saunier dans le Jura est mort du Covid-19 le 23 avril dernier à Marseille où il avait été transféré. Claire Loupiac l'a annoncé dans les colonnes du journal Le Monde : elle va déposer plainte cette semaine. 

Une plainte notamment contre Olivier Véran et Agnès Buzyn 

Une plainte contre l'ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn et l'actuel ministre Olivier Véran. Pour elle, ils n'ont pas anticipé la crise sanitaire. Cette plainte vise aussi l'Agence régionale de Santé de Bourgogne-Franche-Comté et le directeur de l'hôpital de Lons-Le-Saunier où son mari travaillait depuis des années.  

La veuve de l'urgentiste dénonce le manque de masques FFP2. Selon elle, son mari aurait été contaminé pendant une de ses gardes début mars. Une garde où les médecins n'auraient eu que des masques chirurgicaux pour se protéger. Faux répond l'hôpital de Lons-Le-Saunier. Le directeur l'affirme dans Le Monde : il y a eu dès février des masques pour les soignants. Difficile selon lui de prouver que le docteur Loupiac a bien été contaminé à l'hôpital.

Le docteur Loupiac avait 60 ans. Il a été inhumé jeudi 30 avril. Grand défenseur de l'hôpital public, Eric Loupiac s'était battu depuis deux ans pour défendre le service de réanimation de l'hôpital de Lons. Il s'était aussi engagé pour le maintien de la 2ème ligne de SMUR, qui a fini par fermer. Il était aussi représentant de l'AMUF dans le Jura, l'Association des Médecins Urgentistes de France. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu