Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement au Pays Basque : "Le camping-car était prêt depuis huit jours"

-
Par , France Bleu Pays Basque, France Bleu

Les professionnels du camping retrouvent le sourire au Pays Basque : depuis la levée de la limite des 10km début mai, les réservations reprennent, et les premiers clients sont de retour.

Hubert et Lucette, couple de retraités venus de Seine-Maritime, sont retournés au camping dès la levée de la limite des 10km.
Hubert et Lucette, couple de retraités venus de Seine-Maritime, sont retournés au camping dès la levée de la limite des 10km. © Radio France - Mélanie Juvé

La levée progressive des restrictions redonne espoir aux gérants des campings au Pays Basque. Depuis le 3 mai, soit la fin de la limite des 10km, les emplacements se remplissent peu à peu et le téléphone sonne à nouveau. Au bout du fil, des clients qui réservent pour les jours fériés du mois et l'été. 

Les ponts de mai quasi-complets

Pour le pont de l'Ascension, il ne reste au camping Arena à Saint-Jean-de-Luz, qu'une dizaine de places en mobil-home, sur 60. "On a senti vraiment la grosse différence depuis le déconfinement et la fin de la levée des 10km, la libération qui arrivait." sourit Sandrine Piccoli, directrice des campings Arena et Inter Plages. 

Le week-end de Pentecôte s'annonce aussi complet, et les mois de juin et juillet se remplissent : "c'est plutôt des séjours d'une semaine, c'est un peu toute la clientèle de retraités qui revient. Par contre on a pas du tout encore la clientèle étrangère, dont espagnole." En revanche, comme l'été dernier, les clients basques ou habitant la région sont au rendez-vous. 

Les coups de fil ont repris le lendemain de la levée de la limite de 10km — Sandrine Piccoli, directrice d'un camping

Les camping-caristes de retour à Itxassou

Sourire retrouvé aussi pour Isabelle St-Esteven, gérante du camping Hiriberria à Itxassou. Déjà dix de ses emplacements en camping-car sont pris actuellement. "On se dit que si déjà ça commence comme ça, c'est de bonne augure !"

Et elle sent déjà un engouement pour les mois à venir : "Les grandes toiles de tente réservent, les familles avec trois-quatre enfants pour huit ou 15 jours, en plus on a les curistes de Cambo, là ça rouvre le 19 mai et ça arrive, en camping-car et caravane". 

Pour cette professionnelle, pas de doute, la saison sera meilleure qu'en 2020. "L'année dernière il y avait beaucoup d'appréhension, les gens avaient peur, ça démarrait pas, là c'est différent, maintenant beaucoup de personnes se sont faites vacciner et elles partent de manière confiante."

L'équipe de gérants au camping Hiriberria à Itxassou prépare la saison estivale.
L'équipe de gérants au camping Hiriberria à Itxassou prépare la saison estivale. © Radio France - Mélanie Juvé

Ils sont partis le lundi 3 mai aux aurores

C'est le cas d'Hubert et Lucette, couple de retraités habitant près de Rouen, qui le 3 mai au matin, ont démarré le moteur de leur camping-car "Il était prêt huit jours avant, on attendait que la date du déconfinement, donc le lundi matin à 6h10 on était partis" rit Hubert. 

On est très heureux, on attendait que ça ! — Lucette, retraitée

Le couple, qui a repris le même emplacement que l'année dernière, reste quatre mois, et attend qu'une partie de la famille arrive cet été. En revanche, c'est désormais la même question qui revient souvent : les conditions d'annulation, en cas de nouvelles restrictions. "Donc on a adapté, on fait des remboursement et des avoirs comme on avait fait l'année dernière" explique Sandrine Piccoli au camping Arena.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess