Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : "Allons dans le bon sens et dans le sens de l'action"

Le député LREM du Calvados Christophe Blanchet participera à distance ce mardi après-midi au vote de l'Assemblée Nationale sur le plan de déconfinement présenté par le gouvernement.S'il attend des éclaircissements, il votera les dispositions qui vont "dans le bon sens et dans le sens de l'action".

Christophe Blanchet, député LREM du Calvados
Christophe Blanchet, député LREM du Calvados © Radio France - Jean-Baptiste Marie

Christophe Blanchet, député LREM du Calvados ne cache pas son exaspération sur les polémiques soulevées par l'opposition au moment du vote par l'Assemblée Nationale du plan de déconfinement ce mardi 28 avril.

A commencer par le délai de 24h demandé pour examiner ce plan qui n'a pas été accordé aux députés.

Je ne polémiquerai pas plus avec ceux qui sont dans ce dénigrement systématique et dans ce pessimisme naturel.

"Nos amis sont très forts pour réclamer des choses qui ne sont pas prévus par la loi quand il y a une discussion. Il y a un moment, restons pragmatique. Franchement je ne polémiquerai pas plus avec ceux qui sont dans ce dénigrement systématique et dans ce pessimisme naturel. Je les laisse à leur responsabilité. Avançons."

L'urgence du moment nécessite de voter tout de suite ce plan mais pas les yeux fermés, estime le député du Calvados. Un vote auquel il participera à distance en raison des règles sanitaires liées au coronavirus.

J'attends d'être totalement convaincu. Je suis en soutien total de l'action gouvernemental du Président de la République mais il y a besoin d'éclaircissements.

"J'ai besoin de connaître ce plan, puisque pour l'instant personne ne le connaît, ni vous ni moi. Grâce à de nouvelles applications, l'Assemblée fonctionnera de façon différente. 

Pendant que le discours aura lieu, je ne serai pas dans l'hémicycle -puisqu'il y a eu un tirage au sort pour désigner 40 députés sur les 300 du groupe de la majorité.

Je suivrai les débats en étant en communication pour pouvoir arguer et jusqu'au dernier moment on pourra modifier notre vote.

J'attends d'être totalement convaincu. Je suis en soutien total de l'action gouvernemental du Président de la République mais il y a besoin d'éclaircissements. 

Je veux savoir où l'on va. J'attends le texte définitif avant de me prononcer mais ça ira dans le bon sens. Allons dans le bon sens et dans le sens de l'action."

J'espère pour ceux qui sont polémiques qu'ils n'ont pas de téléphones mobiles modernes et qu'ils ne sont sur aucun réseau. Si c'est le cas, ils sont vraiment en incohérence.

Christophe Blanchet défend également l'idée de l'application StopCovid pour permettre via les téléphones portables de localiser les malades du coronavirus sur la base du volontariat. Là encore, il déplore les polémiques lancées par l'opposition même s'il a annoncé qu'il serait vigilant sur ce point.

"J'espère pour ceux qui sont polémiques qu'ils n'ont pas de téléphones mobiles modernes et qu'ils ne sont sur aucun réseau, grince le député LREM du Calvados, parce que si c'est le cas ils sont vraiment en incohérence par rapport à leurs propos.

A un moment, il faut juste être vigilant. Ce qui est important aujourd'hui, c'est ce qui est souhaitable, ce qui est possible et ce qui sera fait.

Ce qui est souhaitable, ce sont les moyens pour la disparition du virus. Tous les moyens nécessaires pour stopper la progression du virus et retrouver le vivre ensemble sont utile donc le traçage - moi j'appelle ça l'information numérique volontaire - fait partie des moyens." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess