Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement en Dordogne : les pêcheurs à la ligne vont pouvoir reprendre leurs cannes lundi

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Périgord

Avec le début du déconfinement, les pêcheurs à la ligne vont pouvoir retrouver les bords des rivières et des étangs. Les pêcheurs de truite avaient dû ranger leur canne au bout de trois jours, et les pêcheurs de brochet ont raté l'ouverture.

L'ouverture de la pêche au brochet était fixée le 25 avril pendant le confinement
L'ouverture de la pêche au brochet était fixée le 25 avril pendant le confinement © Maxppp - Christian Watier

La pêche à la ligne n'était pas formellement interdite, mais le déplacement jusqu'à la rivière ou jusqu'à l'étang ne faisaient pas partie des exceptions prévues pendant le confinement. La pêche de la truite, du brochet ou encore du sandre va pouvoir reprendre ce lundi 11 mai. La Dordogne compte quelque 20.000 pêcheurs à la ligne, dont les deux tiers pour la truite. Les pêcheurs de truite venaient à peine de faire leur ouverture (le samedi 14 mars) quand le confinement les a privés de leur loisir.

Un quart des pêcheurs n'ont pas pu prendre leur carte 

Ce sont surtout les pêcheurs de truite (les pêcheurs dans les rivières de première catégorie) qui ont renoncé à leur loisir, et le président de la Fédération de pêche de la Dordogne Jean-Michel Ravailhe constate une chute des adhésions d'un quart : "_ils ont été amputés de deux mois de pêche_, mais c'est pareil pour les autres loisirs, et on le comprend, même si l'on ne risque pas de se contaminer ou de se faire contaminer en allant à la pêche, mais n'était pas possible de faire une exception.

Le président de la fédération départementale de pêche Jean-Michel Ravailhe est heureux de cette ré-ouverture

À cause du confinement, les pêcheurs de brochet ont également raté l'ouverture, qui a eu lieu le 25 avril... sans pêcheurs ! Ces deux mois de "fermeture" auront au moins facilité la reproduction des brochets et des sandres.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess