Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Déconfinement : la gendarmerie constate de nombreux et grands excès de vitesse en Seine-Maritime

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

La gendarmerie de Seine-Maritime déplore d'importants excès de vitesse depuis la fin du confinement. Les contrôles sont renforcés depuis mercredi 20 mai pour les départs en week-end de l'Ascension.

Un contrôle de vitesse effectué par les gendarmes [Illustration].
Un contrôle de vitesse effectué par les gendarmes [Illustration]. © Radio France - Benjamin Fontaine

La gendarmerie renforce les contrôles de vitesse tout au long du week-end de l'Ascension car ces derniers jours, certains automobilistes et motocyclistes se sentent pousser des ailes sur les routes normandes.

Pendant le confinement, les gendarmes ont constaté de très grands excès de vitesse, notamment parce qu'il y avait moins de monde sur les routes. Et depuis le déconfinement, ces grands excès se poursuivent mais en plus, s'y ajoutent des excès moins grands mais plus nombreux que d'habitude.

Le week-end du 15 au 17 mai par exemple, le peloton motorisé de Neufchâtel a enregistré 58 dépassements de vitesse contre maximum 40 sur un week-end classique. Parmi eux, une moto a été enregistrée à 168 km/h au lieu de 80, samedi soir, sur la D915. Au total, huit permis ont été retirés contre trois maximum habituellement.

On a l'impression que les automobilistes ne font plus vraiment attention ou ont perdu l'habitude de surveiller leur compteur.

"On a des gens qui sont pressés de retourner en famille ou d'aller sur les plages au sortir du confinement, explique le lieutenant Arnaud Wodecki. On a l'impression que les automobilistes ne font plus vraiment attention ou ont perdu l'habitude de surveiller leur compteur. Et puis il y a sans doute la frustration de ne pas avoir pu conduire dans les conditions habituelles pendant le confinement."

Le gendarme appelle à la prudence pour ce week-end de l'Ascension car ces comportements sont particulièrement dangereux. "Au moment où on retrouve notre liberté, il serait regrettable d'être blessé voire pire sur le bord de la route ou de perdre son permis de conduire pour arriver quelques minutes plus tôt."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu