Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Découverte d'un cadavre à Carpentras : deux personnes en garde à vue pour homicide volontaire

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Vaucluse

Deux jeunes Carpentrassiens sont en garde à vue depuis mercredi soir dans le cadre d'une enquête sur la découverte d'un corps. Un homme a été retrouvé mort en état de décomposition dans un appartement du centre-ville, près de la mairie. Son cadavre était caché dans le coffre d'un clic-clac.

Le palais de justice de Carpentras
Le palais de justice de Carpentras © Radio France - Aurélie Lagain

L'enquête se poursuit après la découverte d'un corps en état de décomposition avancée dans le centre-ville de Carpentras, en face de la mission locale à côté de la mairie. La locataire de l'appartement où se trouvait la victime a été interpellée avec l'un de ses amis. Cette jeune femme âgée de 24 ans est tombée nez à nez dans la soirée de mercredi avec la police qui était en train de faire des constatations à son domicile. Les deux jeunes gens ont été immédiatement arrêtés et placés en garde à vue.

Le corps commençait à se momifier

Le corps de cet homme se trouvait dans le coffre d'un canapé clic-clac. Au vu de son état de décomposition, des os sont déjà apparents par endroits, la mort pourrait remonter à plusieurs mois. Une autopsie a été réalisée ce jeudi matin pour notamment essayer d'identifier le corps. Des analyses ADN ont été faites, ainsi que des radios et examens de la mâchoire. Aucun élément ne permet pour l'instant de connaitre l'origine de la mort. 

La garde à vue prolongée à 48 heures

La garde à vue va être prolongée jusqu'à ce vendredi soir. Les enquêteurs qui soupçonnaient au départ le couple de recel de cadavre, s'oriente désormais vers un homicide volontaire. La jeune femme qui loue l'appartement souffre de troubles psychologiques. Elle a déjà fait plusieurs séjours à l’hôpital psychiatrique de Montfavet.

Les enquêteurs ne veulent pas encore à ce stade écarter certaines hypothèses, même si les premières auditions des suspects font pencher pour la piste criminelle. L'antenne avignonnaise de la police judiciaire est saisie avec la police de Carpentras. Les gardes à vue se déroulent au Commissariat d'Avignon.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess