Faits divers – Justice

Découverte d'un corps à Vélines : "il ne s'agit ni d'un accident ni d'un suicide"

Par Benjamin Fontaine, France Bleu Gironde et France Bleu Périgord lundi 26 septembre 2016 à 18:59

La procureure de Bergerac a confirmé la piste du meurtre.
La procureure de Bergerac a confirmé la piste du meurtre. © Radio France - Benjamin Fontaine

Après la découverte d'un corps sans vie samedi 24 septembre à Vélines le parquet de Bergerac a confirmé la thèse du meurtre.

Près de trois jours après le drame on ne sait toujours pas dans quelles circonstances est mort le jeune boulanger dont le corps a été retrouvé à Vélines au sud de la Dordogne. L'autopsie a eu lieu dimanche et le parquet de Bergerac a fait un point ce lundi sur les premiers éléments de l’enquête. C'est désormais une certitude, l'homme de 24 ans a été tué.

Une vingtaine d'enquêteurs mobilisés

"Il ne s'agit ni d'un accident, ni d'un suicide" a insisté la procureure de Bergerac Frédérique Dubost. Cet habitant de Port-Sainte-Foy connu des services de gendarmerie est mort après avoir reçu plusieurs coups de ce qui pourrait être un couteau. Ces blessures ont touché ses organes vitaux, mais la procureur ne veut pas en dire plus pour ne pas nuire au travail des enquêteurs. Ils sont en ce moment une vingtaine mobilisés sur cette affaire. Ce week-end, un hélicoptère a survolé la scène de crime et l’étang qui se trouvait a proximité a été dragué.

Aucun suspect arrêté

La police scientifique quadrille le vaste terrain où le corps a été retrouvé. Les gendarmes recherchent le moindre indice qui leur permettra d'avancer. Des traces de pas, de l'ADN. Ils sont aussi intrigués par la présence dans le champ d'une Peugeot 207 blanche déclarée volée jeudi dernier à la brigade de Sigoulès. Ce travail d’enquête va durer au moins jusqu'à mercredi. Pour l'instant aucun suspect n'a été arrêté. Les trois personnes qui ont découvert le corps ont été entendues ce week-end puis relâchées.