Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Défenestration à Montpellier : la femme était victime de violences conjugales

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Le compagnon de la femme qui est morte en tombant du cinquième étage dimanche à Montpellier a été mis en examen pour assassinat. Il nie avoir poussé sa femme et son bébé, mais les enquêteurs ont de sérieux doutes sur la thèse du suicide.

Le drame s'est joué dans cette résidence de la rue du Pré au Clerc à Montpellier
Le drame s'est joué dans cette résidence de la rue du Pré au Clerc à Montpellier - Google Street View

La femme qui est tombée du cinquième étage avec son bébé à Montpellier dimanche matin a-t-elle voulu se suicider ou a-t-elle été poussée par son compagnon ? L'homme, âgé de 39 ans, a été mis en examen pour assassinat et tentative d'assassinat et incarcéré.

Il y avait des tensions dans le couple, des tensions et beaucoup de violences. L'autopsie de la maman a en effet montré de nombreuses traces de coups sur son corps, des coups récents mais des coups plus anciens aussi. Cette femme de 38 ans avait d'ailleurs fait des signalements à la police sans jamais porter plainte.  

Les enquêteurs ont aussi d'autres éléments notamment téléphoniques qui leur laissent penser que le papa a peut-être poussé sa compagne et son bébé par la fenêtre. Un papa qui reconnait les violences, affirme que lui aussi recevait des coups, mais il nie catégoriquement avoir jeté sa femme dans le vide. Il était présent dans l'appartement au moment du drame, mais il explique qu'il n'était pas dans la même pièce et qu'il s'agit d'un suicide. 

Un couple sous tension, mais loin de la misère sociale qu'on imagine parfois dans ces situations de violences conjugales, lui était cadre dans les ressources humaines et elle employée dans l'informatique avec de hautes responsabilités.

Le bébé âgé de trois mois tombé avec sa maman est toujours hospitalisé dans un état grave, mais ses jours ne sont plus en danger. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess