Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dégradations à Genlis : trois adolescents interpellés

mercredi 25 juillet 2018 à 11:56 Par Philippe Renaud, France Bleu Bourgogne

Le 17 juillet dernier trois mineurs ont été interpellés par les gendarmes de Côte-d'Or. Ces trois adolescents sont soupçonnés d'avoir dégradé 12 véhicules à Genlis dans la nuit du 29 au 30 juin. Les jeunes ont reconnu les faits et d'autres dégradations. Deux des jeunes ont été mis en examen

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - Thierry Colin

Genlis, France

Dans un communiqué de presse, la gendarmerie précise : 

              Au cours de la nuit du vendredi 29 au samedi 30 juin 2018, douze véhicules ont fait l’objet de dégradations dans le quartier de la marre aux chênes, sur la commune de Genlis. Le mode opératoire était identique sur chaque véhicule : une vitre latérale ou la lunette arrière était brisée afin de dérober les objets se trouvant dans l'habitacle. Le préjudice total a ainsi été évalué à plus de 3000 euros.
 

          Saisis des faits, les gendarmes de la brigade territoriale automne (BTA) de Genlis ont conduit une enquête minutieuse, sous l’autorité du parquet du Dijon. Les différentes investigations ont permis de déterminer que trois individus demeurant sur la commune étaient à l'origine de ces périples nocturnes.
 

Interpellés et entendus le mardi 17 juillet sous le régime de la garde-à-vue, les trois mineurs (d'une quinzaine d'années) impliqués ont reconnu les faits reprochés. Les différentes auditions et recoupements effectués ont permis d'imputer trois autres faits aux intéressés : la dégradation du drapeau français du carré militaire du cimetière de Genlis, le 13 mai 2018, ainsi que deux dégradations de véhicules commises les 21 mai et le 03 juillet 2018.

Les deux principaux mis en cause ont été présentés le 24 juillet au juge des enfants. L’un d’eux a été mis en examen avec contrôle judiciaire, interdiction de se rendre sur la commune de Genlis et de sortir entre 20hrs et 7hrs du matin. Le second a été mis en examen.