Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dégradations au péage de Fontaine : deux gilets jaunes relaxés

Deux Alsaciens ont été relaxés ce mercredi par le tribunal correctionnel de Belfort. Ils étaient jugés pour des dégradations présumées sur le péage de Fontaine, dans le Territoire de Belfort.

Véhicule de gendarmerie (photo d'illustration)
Véhicule de gendarmerie (photo d'illustration) © Radio France - Marie Ameline

Deux gilets jaunes ont été relaxés ce mercredi par le tribunal correctionnel de Belfort. Ils étaient jugés après des dégradations présumées fin mai 2019 au péage de Fontaine sur l'A36, dans le Territoire de Belfort. La société d'autoroute APRR avait porté plainte.

Caché dans des toilettes

L'un d'eux habite Mulhouse, il avait été retrouvé caché dans des toilettes à l'arrivée des forces de l'ordre. Le deuxième est Alsacien. Des traces d’ADN avaient été retrouvées sur la casquette qu’il avait perdue en prenant la fuite.

A la barre, les deux hommes ont reconnu qu'ils étaient sympathisants du mouvement des gilets jaunes, mais qu'ils n'avaient eu aucune autre intention, ce jour-là, que de distribuer des tracts au péage.

Faute de preuve suffisante sur les violences, la justice les a relaxés. Les deux hommes étaient jugés pour participation à un rassemblement en vue de commettre des dégradations.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess