Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Dégradations et vols sur des chantiers de Pornichet, Saint-Nazaire et Trignac : 100.000 euros de préjudice

-
Par , France Bleu Loire Océan

Les gendarmes de La Baule ont interpellé quatre personnes ce vendredi 27 septembre 2019. Trois d'entre eux sont convoqués devant la justice pour des vols et des dégradations sur des chantiers de Pornichet, Saint-Nazaire et Trignac. Le préjudice total s'élève à près de 100.000 euros.

Les faits se sont déroulés à Pornichet, Saint-Nazaire et Trignac (photo d'illustration).
Les faits se sont déroulés à Pornichet, Saint-Nazaire et Trignac (photo d'illustration). © Radio France - Marc Bertrand

Pornichet, France

Quatre personnes ont été arrêtées ce vendredi 27 septembre 2019 à Pornichet, et trois d'entres elles sont convoquées devant la justice. Mardi 24 septembre, les quatre se sont entrés par effraction sur un chantier, un bâtiment en construction. Ils ont volé du matériel, notamment des mini-pelles. Il ont aussi cassé des murs et des bardages.

L'équipe est d'ailleurs revenue le lendemain des faits, vêtue de tenues de chantier, prétextant une intervention. Ils sont repartis rapidement en voiture, après avoir utilisé les mini-pelles. C'est grâce à cette visite suspecte qu'ils ont été repérés et signalés. Les gendarmes remarquent que le mode opératoire est semblable à d'autres dégradations commises sur des chantiers de Saint-Nazaire et Trignac. 

Il ont été interpellés, placés en garde à vue, et pour trois d'entre eux convoqués devant la justice. Le préjudice total s'élève à 100.000 euros.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu