Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Déjà condamné pour avoir frappé ses parents, il tente d'incendier leur maison à Semblançay, au nord de Tours

mardi 31 juillet 2018 à 8:41 Par Boris Compain, France Bleu Touraine et France Bleu

L'homme, déjà condamné pour avoir frappé ses parents, a été interpellé le 28 juillet alors qu'il mettait le feu au garage attenant à leur maison. Les gendarmes ont dû utiliser un pistolet électrique pour le maîtriser. Il restera en détention jusqu'à son procès, le 5 septembre.

Les gendarmes appelés à Semblançay ont du recourir au pistolet électrique pour maîtriser le jeune homme
Les gendarmes appelés à Semblançay ont du recourir au pistolet électrique pour maîtriser le jeune homme © Maxppp - Franck KOBI

Indre-et-Loire, France

Un jeune homme de 21 ans a été placé en détention, le 30 juillet à Tours, dans l'attente de son jugement. Comme la loi le permet, il a refusé d'être jugé en comparution immédiate pour avoir le temps de préparer sa défense. Compte tenu de son passif, le tribunal correctionnel a décidé de le mettre en détention provisoire jusqu'à son procès, le 5 septembre.  

Déjà condamné pour avoir frappé ses parents, il tente cette fois d'incendier leur maison

Il faut dire que l'homme commence à avoir un dossier chargé : il a été interpellé par les gendarmes samedi 28 juillet, vers 20H à Semblançay, alors qu'il venait de mettre le feu à un garage attenant à la maison de ses parents. L'homme était déjà interdit de séjour dans cette commune, après avoir été condamné à trois mois de prison ferme pour avoir frappé ses parents

Il s'est, de plus, montré très virulent avec les gendarmes venus l'arrêter, les abreuvant d'insultes, et tentant de leur donner des coups de pied. Ils ont dû utiliser un taser, un pistolet électrique, pour le maîtriser.