Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Accident mortel à Saint-Hostien : le jeune conducteur en délit de fuite placé en détention provisoire

lundi 12 mars 2018 à 18:58 Par Jeanne-Marie Marco, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu Saint-Étienne Loire

Le conducteur de vingt ans qui a pris la fuite samedi dernier à Saint-Hostien (Haute-Loire) après l'accident mortel impliquant son véhicule a été mis en examen et placé en détention provisoire ce lundi. Il avait consommé des stupéfiants.

L'accident mortel a eu lieu samedi matin à Saint-Hostien sur la RN  88
L'accident mortel a eu lieu samedi matin à Saint-Hostien sur la RN 88 © Radio France -

Saint-Hostien, France

Le jeune conducteur impliqué samedi dernier dans l'accident mortel de Saint-Hostien sur la RN 88 en Haute-Loire a été mis en examen pour homicide involontaire ce lundi au Puy-en-Velay.

Samedi vers 6 heures du matin, ce jeune homme de 20 ans circulait sur la nationale 88 à Saint-Hostien avec quatre de ses amis. Il a percuté un talus, trois personnes ont été éjectées de son véhicule. Une jeune femme est décédée. L'accident a fait également trois blessés.

Le conducteur a alors pris la fuite, il a été interpellé quelques heures après l'accident chez une amie au Puy-en-Velay. 

Positif aux stupéfiants

Les analyses ont révélé que le conducteur de 20 ans avait consommé des stupéfiants, pas de trace d'alcool en revanche. Cet homme a été mis en examen pour homicide involontaire et placé en détention provisoire.

Un appel à témoins a été lancé par les gendarmes du Puy ce week-end. Trois personnes y ont pour l'instant répondu, elles doivent être entendues dans les prochaines heures.