Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un gang de 19 cambrioleurs interpellé dans la Loire, des dizaines de milliers de bijoux retrouvés

jeudi 9 novembre 2017 à 18:01 Par Julien Corbière et Lola Fourmy, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu

C'est une importante enquête de la gendarmerie qui vient de se terminer. Dix-neuf ressortissants albanais et kosovars, basés à Firminy et dans la région Stéphanoise sont soupçonnés d'avoir commis 350 cambriolages dans toute la région. Ils ont été interpellés ce mardi et présentés à un juge jeudi.

Gendarmerie - illustration
Gendarmerie - illustration © Radio France - Manon Derdevet

Le groupement de région de la gendarmerie d'Auvergne et Rhône-Alpes termine une opération de démantèlement d'un groupe de cambioleurs basé à Firminy et dans la région de Saint-Étienne, dans la Loire. Ce mardi, quatorze Albanais et deux Kosovars, soupçonnés d'avoir commis plus de 350 cambriolages, ont été interpellés. Début septembre, trois autres personnes suspectée de faire partie de la même bandé avaient déjà été incarcérées.

Des dizaines de milliers d'euros de bijoux volés

Ils auraient commis ces faits dans toute la région Auvergne-Rhône-Alpes, en s'attaquant à des résidences principales pour dérober principalement de l'argent liquide et des bijoux. Selon les explications des enquêteurs, le camp de base de cette bande était situé à Fiminy où elle disposait d'appartements, de locaux associatifs et de plusieurs véhicules. Dix-sept kilos de bijoux volés ont été saisis, de "sacs entiers" selon les enquêteurs. Le préjudice s’élèverait à 900.000 euros. De l'argent liquide et une dizaine d'armes de poing ont été découverts.

Suite à une hausse des cambriolages au dernier trimestre 2016, une information judiciaire a été ouverte en avril 2017, sous l'autorité d'un juge d'instruction de Saint-Étienne. Des gendarmes de toute la région, mais aussi le GIR Rhône-Alpes, Europol et l'office central de lutte contre la délinquance itinérante ont participé aussi à cette enquête. Les autorités albanaises ont collaboré.

Au total, après trois premières interpellations en septembre, ce sont 19 personnes d'origine albanaise ou kosovare qui ont été interpellées. Elles sont déférées ce jeudi soir devant les juges en vue d'éventuelles mises en examen.