Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Démantèlement d'un réseau de revente de milliers de cartouches de cigarettes à Montargis : cinq condamnations

-
Par , France Bleu Orléans, France Bleu

Le tribunal correctionnel de Montargis a condamné, mercredi dans la soirée, quatre hommes et une femme, poursuivis pour escroquerie en bande organisée. Pendant quatre mois, ils ont écoulé des milliers de cartouches de cigarettes de contrefaçon. Ils écopent aussi d'une amende de 188.000 euros.

Cartouches de cigarettes saisies par les douanes (ici à Roissy, en juillet 2019)
Cartouches de cigarettes saisies par les douanes (ici à Roissy, en juillet 2019) © Maxppp - Christophe Morin

Quatre hommes et une femme, âgés de 29 à 51 ans, ont été condamnés mercredi soir par le tribunal correctionnel, dans le cadre d'un procès pour escroquerie en bande organisée, après le démantèlement en mars 2020 d'un réseau de trafic et de revente de cigarettes de contrebande, indique le parquet de Montargis ce jeudi.

16000 cartouches de cigarettes de contrebande écoulées

Selon les enquêteurs de la police judiciaire d'Orléans, le trafic a duré de novembre 2019 à mars 2020, et les clients étaient "recrutés" via le réseau social Snapchat. Plus de 16.000 cartouches de cigarettes (contrefaites) auraient été ainsi écoulées et revendues. Et plus d'un millier de cartouches ont été saisies par les enquêteurs.

La tête du réseau condamnée à un an de prison ferme

Sur le plan pénal, les deux têtes du réseau, deux frères, écopent des peines les plus lourdes. Ismail est condamné à deux ans de prison, dont un an ferme et a été incarcéré à l'issue de l'audience. Son frère Hamid, condamné pour complicité d'escroquerie, est condamné à six mois de prison avec sursis.

Celui qui est considéré comme le fournisseur, Archil, est condamné à dix-huit mois de prison dont un an ferme. Un quatrième homme qui jouait le rôle du chauffeur le jour de l'interpellation par les policiers, Vadim, est condamné à quatre mois de prison avec sursis, il n'aurait participé à ce réseau qu'une seule journée.

Enfin, une femme, Erika, la "logeuse" qui louait le box dans lequel étaient entreposées les cartouches de cigarettes, est condamnée pour complicité à six mois de prison avec sursis.

Une amende de plus de 188 000 euros !

Quatre des cinq prévenus sont également condamnés à payer solidairement une lourde amende douanière, à hauteur de 188 715 euros. Par ailleurs, deux voitures ont été saisies (elles servaient aux livraisons de cartouches de cigarettes), en plus des produits.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu