Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Démantèlement d'un trafic de pièces automobiles en Vaucluse

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Vaucluse

Une vaste opération de gendarmerie ce mercredi 18 novembre a mis fin à un trafic de pièces automobiles. Cinq personnes ont été arrêtées à Avignon. Les enquêteurs ont saisi des véhicules volés dont une Jaguar et du matériel pour désosser les véhicules.

Les gendarmes de Vaucluse ont pu récupérer une jaguar volée
Les gendarmes de Vaucluse ont pu récupérer une jaguar volée - gendarmerie de Vaucluse

Les gendarmes démantèlent un trafic de pièces automobiles en Vaucluse. Cinq personnes ont été interpellées ce mercredi 18 novembre à Avignon. Il s'agit de mécaniciens et d'un garagiste en activité, âgés de 19 à 50 ans. Ils sont soupçonnées d'avoir piller des véhicules de marque Peugeot et Citroën en récupérant pare-chocs, capots, phares et rétroviseurs. Les cinq trafiquants opéraient en deuxième partie de nuit dans des rues où il y a peu de circulation. Il y a des dizaines de victimes. Les pièces étaient revendues en ligne ou à des garages. Une Jaguar a même été volée. 

Les gendarmes ont monté une opération ce mercredi qui a mobilisé 35 militaires et qui a permis d'arrêter ces cinq personnes. Les enquêteurs ont saisi : la Jaguar qui va être restituée à son propriétaire, trois véhicules et un jet ski  ainsi que de nombreux accessoires volés et du matériel servant à désosser les véhicules. Ils ont aussi retrouvé de l'argent liquide à hauteur de 1.385€.  

Quatre des mis en cause ont été mis en examen et placés sous contrôle judiciaire, le dernier a été incarcéré le temps de la poursuite des investigations.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess