Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

"Démarchage inquiétant" en Lorraine selon l'UFC Que Choisir

vendredi 20 juillet 2018 à 17:45 Par Nathalie Broutin, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu Sud Lorraine

L'association de défense des consommateurs UFC Que Choisir à Nancy alerte sur le démarchage d'une association qu'elle estime frauduleux. La cible : des propriétaires de maisons individuelles en Lorraine qui ont souscrit un prêt pour des travaux de rénovation énergétique.

L'association mise en cause par l'UFC que choisir s'intéresse aux propriétaires de maisons individuelles qui ont fait des travaux de rénovation énergétique
L'association mise en cause par l'UFC que choisir s'intéresse aux propriétaires de maisons individuelles qui ont fait des travaux de rénovation énergétique © Maxppp - Maxppp

Lorraine, France

Dans son communiqué l'association UfC Que Choisir à Nancy alerte les consommateurs "Démarchage inquiétant en cours". Des habitants de la région Lorraine, tous propriétaires de maisons individuelles ont été sollicités par téléphone, certains même par un représentant à domicile. 

La cible, des propriétaires qui ont un crédit pour des travaux de rénovation énergétique, panneaux photovoltaïques, isolation... L'association, créée à Marseille en avril dernier, leur propose de faire annuler leur crédit en cours car argumenterait-t-elle "tous les crédits sont signés avec des erreurs les rendant annulables". 

L'UFC détaille les propositions faites à des habitants de la région . Si l'habitant dit oui, un contrat est proposé moyennant 2000 euros pour une première action amiable à la société de crédit, puis si pas de résultat, envoi d'un recommandé  à un avocat qu'il faut là aussi rémunérer. Si l'action est gagnée devant la justice, 22% de la somme récupérée sont restitués à l'association et là  "rien n'est certain" commente l'UFC que Choisir. 

L'UFC Que Choisir à Nancy crée une page d'alerte sur son site internet 

L'association de défense de consommateurs nancéienne justifie son alerte. Selon elle, l'association demande 2000 euros sans aucune garantie de résultat  là où elle demande 35 euros pour le même service. Le statut associatif permet d'éviter la création d'une société , avec tenue comptable, application du droit commercial. Au vu des sommes demandées,  interroge l'UFC, "quid du but non lucratif de l'association ?" . Et puis "le site internet n'a pas de nom de dirigeants, pas de numéro de SIRET"...  

L'UFC Que Choisir à Nancy ouvre une page d'alerte sur son site internet