Faits divers – Justice

Déminage : 7.700 personnes confinées dans l'agglomération du Havre

Par Jordan Chantier, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) lundi 28 juillet 2014 à 18:00

Le périmètre de confinement à Sainte-Adresse et au Havre ce mardi matin.
Le périmètre de confinement à Sainte-Adresse et au Havre ce mardi matin. © Préfecture de Seine-Maritime

7.700 habitants de Sainte-Adresse près du Havre doivent rester chez eux ce mardi entre 7h et 11h. En cause, une opération de déminage d'un bloc de défense côtière allemand de la Seconde guerre mondiale.

Les habitants de Sainte-Adresse, près du Havre, doivent rester chez eux toute la matinée ce mardi. En effet, les plongeurs démineurs de la Marine nationale vont déminer un bloc de défense cotière allemand de la Seconde guerre mondiale. L'engin a été trouvé au pied d'une falaise fin juin. Seules quatre habitations sont si proches que leurs occupants doivent quitter les lieux mais 7.700 personnes n'auront plus le droit de sortir de chez elles entre 7h et 11h ce mardi à Sainte-Adresse. Et la consigne est aussi valable pour les habitants du quartier Dollemard du Havre.

"Rester chez soi, fermer les persiennes et ouvrir les vitres" - le maire de Sainte-Adresse

Hubert Dejean de La Bâtie, le maire de Sainte-Adresse, précise qu'il s'agit bien de "ne pas sortir de chez soi et pour éviter tout bris de verre, fermer les persiennes et ouvrir les vitres. " Bien entendu, toutes les activité en mer a proximité de la zone de déminage sont interdites.

C'est une procédure minutieuse qui attend les plongeurs de la Marine nationale venus de Cherbourg. L'engin contient des explosifs qui servaient à détruire les chars de débarquement alliés durant la Seconde guerre mondiale. Les plongeurs vont attendre la marée haute pour tracter cette mine au large. Là, ils vont la couler à dix mètres de profondeur, l'ouvrir avec de petites charges explosives et enfin la "pétarder", c'est-à-dire détruire les munitions qu'elle contient.

Une autre opération déminage va avoir lieu ce dimanche 3 août au Havre. Cette fois, une bombe anglaise de 230 kilos a été découverte rue Irène Joliot Curie face à la rue des Moteaux. Les habitants de la zone devront évacuer les lieux dans un rayon de 400 mètres. Une clinique privée, une maison de retraite et un établissement pour personnes handicapés devront êtres évacués.