Faits divers – Justice

Dentressangle : le procès s'est ouvert à Valence (Drôme)

Par Florence Beaudet, France Bleu Drôme-Ardèche mercredi 4 mars 2015 à 12:24

Le procès Dentressangle à Valence
Le procès Dentressangle à Valence © Radio France - Florence Beaudet

Le premier transporteur français, le groupe Norbert Dentressangle, est au coeur d'un procès inédit dans ce secteur du transport. Trois filiales françaises et six directeurs régionaux sont jugés pour travail dissimulé. Ils sont soupçonnés d'avoir fait travailler en France mais pas au tarif français des chauffeurs étrangers entre 2005 et 2012.

Le mode de fonctionnement du groupe de transport routier fondé dans la Drôme est dans le collimateur de la justice. C'est une première. Le procès s'est ouvert ce mercredi et va durer trois jours devant le tribunal correctionnel de Valence. Il vise trois filiales françaises du groupe et six directeurs régionaux pour travail dissimulé, prêt de main d'oeuvre illicite et marchandage.

Dumping social?

Dentressangle a créé deux filiales en Pologne et en Roumanie employant chacune environ 700 chauffeurs. Ces routiers sont déclarés sur place, dans les deux pays où les salaires et les cotisations sociales sont moins élevés qu'en France. Or, ces chauffeurs conduisent aussi en France à la demande de filiales françaises du groupe ND.

Après deux ans d'enquête, la justice s'interroge donc sur l'organisation de cette sous-traitance entre filiales étrangères et françaises. Y a-t-il dumping social? Ces chauffeurs auraient-ils dû être déclarés en France au tarif français et avec des cotisations en France? L'Urssaf estime que cela représente 20 millions d'euros qui n'ont pas été versés en France.

Déjà plus de 300 routiers polonais et roumains parties civiles

Informés par la justice, des routiers étrangers se sont portés parties civiles. Plus de 300 recensés à l'ouverture du procès ce mercredi matin. Ils sont représentés notamment par deux avocats roumains accompagnés d'interprètes. Les prévenus du groupe Dentressangle sont assistés eux de cinq avocats.