Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - Elle vit depuis 14 ans dans une chambre de moins de 9 m² sans fenêtre dans le centre de Marseille

-
Par , France Bleu Provence

Cette femme de 60 ans paye 400 euros de loyer mensuel depuis le mois d'août, mais son propriétaire lui réclame une rallonge de 30 euros supplémentaires sans aucune justification.

Nadia dans sa salle de bain/cuisine
Nadia dans sa salle de bain/cuisine © Radio France - Laurent Grolée

C'est une femme seule, grand-mère d'un petit garçon, qui vit depuis 14 ans dans moins de neuf mètres carrés en plein cœur de Marseille. Une chambre au troisième étage d'un hôtel à deux pas du lycée Thiers.  

Le plafond qui s'effrite dans la salle de bain
Le plafond qui s'effrite dans la salle de bain © Radio France - Laurent Grolée

Depuis le mois d'août, le "marchand de sommeil" qui lui loue cette chambre sans fenêtre ni aération et encore moins de cuisine pour 400 euros mensuels réclame 30 euros supplémentaires, hors de toute augmentation réglementaire. "La goutte d'eau" de trop pour Nadia qui refuse de payer cette augmentation et crie son désespoir de pouvoir un jour déménager ailleurs.

"Il est temps que les autorités s'attaquent pour de bon aux marchands de sommeil qui prolifèrent à Marseille." - Kaouther Ben Mohamed, Marseille en colère.

Une avocate de l'association "Marseille en colère" doit recevoir Nadia en début de semaine prochaine pour évoquer une action en justice. En attendant, Nadia continue de vivre dans cet hôtel.

Pas de fenêtre dans la chambre pour un loyer de 400e par mois
Pas de fenêtre dans la chambre pour un loyer de 400e par mois © Radio France - Laurent Grolée
Choix de la station

À venir dansDanssecondess