Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Depuis plusieurs mois, un à deux signalements par jour de faux démarcharge en Meurthe-et-Moselle

mercredi 24 octobre 2018 à 16:33 Par Nathalie Broutin et Isabelle Baudriller, France Bleu Sud Lorraine

Le Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle prévient, depuis plusieurs mois, des habitants sont contactés au téléphone par de faux agents du Département. Des personnes qui voudraient faire profiter leurs interlocuteurs d'aménagement de combles à 1 euro. Prudence.

Depuis plusieurs semaines, le service habitat du Conseil départemental à Nancy reçoit coups de fil et mails de nombreux habitants qui se plaignent
Depuis plusieurs semaines, le service habitat du Conseil départemental à Nancy reçoit coups de fil et mails de nombreux habitants qui se plaignent © Radio France - Isabelle Baudriller

Meurthe-et-Moselle, France

Ce n'est pas la première fois que le Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle alerte. Depuis plusieurs mois, des habitants sont contactés au téléphone par de faux agents du Département. Sous prétexte de leur faire profiter de l'aménagement des combles à 1€, ils essaient d'obtenir des renseignements sur les revenus de leurs interlocuteurs. A Pont-à-Mousson, Véronique a ainsi été contactée à plusieurs reprises par une femme. "Je lui ai demandé son nom, elle m'a donné un nom. D'habitude, quand j'ai un démarcheur un peu louche et que j'insiste, il raccroche. Là, elle a continué. Elle m'a demandé mes revenus. J'ai refusé. Elle est devenue un peu menaçante. J'ai raccroché."

Le Département n'a rien à voir avec ce démarchage

Le Département fait savoir qu'il n'a rien à voir avec ce démarchage frauduleux et invite à la prudence et la vigilance. Au service Habitat du Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle à Nancy, la responsable Sandrine Gégout confie que depuis plusieurs semaines, elle reçoit par mail ou au téléphone une à deux plaintes par jour d'habitants qui reçoivent des sollicitations incessantes. Le Conseil départemental envisage de porter plainte contre X. 

Isabelle Gégout, responsable du service Habitat du Département à Nancy reçoit un à deux signalements par jour depuis plusieurs mois - Radio France
Isabelle Gégout, responsable du service Habitat du Département à Nancy reçoit un à deux signalements par jour depuis plusieurs mois © Radio France - Isabelle Baudriller