Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Déraillement du Montenvers à Chamonix : l’erreur humaine confirmée, le train roulait trop vite

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Quarante-huit heures après le déraillement du train à crémaillère du Montenvers avec à son bord 150 passagers, les causes de l’accident, qui n’a pas fait de blessés, sont connues. Le conducteur du train est arrivé trop rapidement sur l’aiguillage. Le Montenvers restera fermé ce mercredi.

Une erreur humaine est à l'origine du déraillement, dimanche à Chamonix (Haute-Savoie), du train du Montenvers. (Photo Julien Gomez)
Une erreur humaine est à l'origine du déraillement, dimanche à Chamonix (Haute-Savoie), du train du Montenvers. (Photo Julien Gomez) -

Haute-Savoie, France

Evoquée dès le lendemain du déraillement, la thèse de l’erreur humaine a été confirmée ce mardi par la Compagnie du Mont-Blanc. Après une réunion ce mardi matin avec le Service Technique des Remontées Mécaniques et des Transports Guidés (STRMTG), l’exploitant du Montenvers indique que le "conducteur de la motrice s’est présenté au niveau de l’aiguillage avec une vitesse inappropriée, ce qui a généré ce déraillement"

Conducteur expérimenté

Ce dimanche vers 14h10, le train à crémaillère qui relie Chamonix à la Mer de Glace était sorti de la voie avec à son bord 150 personnes. L’accident n’avait fait aucun blessé parmi les passagers. Selon la Compagnie du Mont-Blanc, le conducteur du train est un "homme expérimenté". Dès lundi, elle indiquait également que les tests d’alcoolémie étaient négatifs et qu’il avait laissé son téléphone portable au dépôt. "Dans le cadre d’une enquête interne, nous continuons à discuter avec lui pour comprendre" pourquoi il a commis cette erreur indique un cadre de la société. 

Pas de réouverture du Montenvers ce mercredi 

Si les travaux de remise en état de la voie ont été réalisés, le train à crémaillère du Montenvers restera encore fermé au public ce mercredi. "Nous attendons désormais le feu vert du service de contrôle de l’Etat, le STRMTG, pour reprendre l’exploitation", précise le directeur commercial et marketing de la Compagnie du Mont-Blanc.