Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Derniers préparatifs pour les carnavaliers d'Auxonne

jeudi 2 mars 2017 à 16:00 - Mis à jour le vendredi 3 mars 2017 à 18:02 Par Victoria Koussa, France Bleu Bourgogne

Le fameux carnaval bourguignon, c'est déjà dimanche. En tout, vingt-sept chars et neuf-cents costumés vont défiler dans les rues d'Auxonne, en Côte-d'Or, après six mois de préparation. Le stress monte.

La famille Sieroslawski de Soirans, à côte d'Auxonne, et leur char "Full'Pattes" des "Voisin'Zins".
La famille Sieroslawski de Soirans, à côte d'Auxonne, et leur char "Full'Pattes" des "Voisin'Zins". © Radio France - Victoria Koussa

Auxonne, France

"On est fébrile". Mireille Martinien, la secrétaire du CCEA qui organise Carnaval (Club Carnavalesque et Excursionniste Auxonnais), compte tous les sachets de confettis, en tout une tonne et demi, et peaufine les derniers détails de l'organisation. Dimanche, tout doit être parfait : l'ordre de défilé des chars, la sécurité, les caisses, le personnel. Le défilé, qui date de 1922, est un moment de liesse à Auxonne, mais surtout le résultat de six mois de travail.

Six mois de travail pour une journée de bonheur

"Les hommes s'occupaient de la soudure et les femmes des costumes", explique Marie-Laure, la femme de David Sieroslawski, un habitant de Soirans qui gère le site Internet de l'association organisatrice du carnaval. "Même si papa est meilleur en couture", rit Lucie, 7 ans, la fille du couple, à côté de son frère Anthony, 15 ans. Depuis septembre, la petite famille a passé tous ses week-ends à confectionner son char "Full'Pattes" : un tronc d'arbre pour chenilles en papier crépon.

"Une chenille sortira même d'une fenêtre pour faire le ban bourguignon", s'enthousiasme David. Un travail de titan entrepris par une bande de copain, en tout dix-sept voisins, devenus des amis. "C'était surtout des moments pour se retrouver, rigoler, manger, et... boire aussi", sourit le père de famille passionné par Carnaval.

Le reportage auprès d'une famille de costumés.

Près d'un millier de costumés dans les rues

Ce groupe des "Voisin'Zins" n'est pas le seul à s'être creusé la tête et abîmé les mains pour fabriquer un énorme char truffé de fantaisies. Ils sont neuf-cents, en tout, à participer au défilé de dimanche, soit environ trente à quarante personnes par groupe.

Le budget moyen accordé par l'association CCEA pour un char est de 1 800€. "Cette somme ne suffit pas, généralement", déplore Mireille Martinien, la secrétaire. Une partie de cette somme vient de la mairie d'Auxonne, une autre est financée par les entrées, par la vente des confettis et par la publicité des annonceurs.

En plus de la sécurité et de la gestion des équipes, l'association a réussi à attirer six fanfares pour offrir aux badauds un carnaval en musique. Quand il fait beau, il peut y avoir jusqu'à 10 000 spectateurs. Mais l'ennemi numéro 1 des carnavaliers, c'est la météo. L'an dernier, seulement 3 000 personnes ont assisté au défilé à cause de la pluie. Un coup dur pour les équipes.

PHOTOS : les chars en avant-première

Même si l'on peut suivre l'avancée des préparatifs sur certains groupes Facebook, France Bleu Bourgogne s'est rendu dans des hangars, des lieux tenus secrets, pour admirer les chars déjà prêts. En moyenne, on compte 400 fleurs de papiers par mètre carré, soit 10 000 fleurs par char. D'où ce rendu aussi coloré.

Le "Mister Cocktail" des Bricolos Dingos dirigés par Cyrille Poux. - Radio France
Le "Mister Cocktail" des Bricolos Dingos dirigés par Cyrille Poux. © Radio France - Victoria Koussa
Le char des reines de beauté du carnaval et  des dauphines 2016. - Radio France
Le char des reines de beauté du carnaval et des dauphines 2016. © Radio France - Victoria Koussa
Les "Mythos" de La Fiesta dirigés par Marc Chatrieux. - Radio France
Les "Mythos" de La Fiesta dirigés par Marc Chatrieux. © Radio France - Victoria Koussa
Le "Mont Dabule" des Anar'chiques de Cyrille Wolff, un monde imaginaire. - Radio France
Le "Mont Dabule" des Anar'chiques de Cyrille Wolff, un monde imaginaire. © Radio France - Victoria Koussa

Si vous voulez découvrir tous les autres chars, rendez-vous dans le centre-ville d'Auxonne à 14 heures dimanche 5 mars 2017 pour enterrer l'hiver dans la bonne humeur. Vite, car les chars seront brûlés à la fin du défilé !

  • L'entrée est à 7€ pour tous les spectateurs de plus de 12 ans.