Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Affrontements et dégradations devant deux lycées de Nîmes

vendredi 7 décembre 2018 à 12:25 Par Julie Munch, France Bleu Gard Lozère

La situation a dégénéré ce vendredi 7 décembre en début de matinée devant deux lycées nîmois partiellement bloqués. Des poubelles ont été incendiées et les forces de l'ordre caillassées.

Voiture de police (photo d'illustration)
Voiture de police (photo d'illustration) © Radio France - Claudia Calmel

Nîmes, France

Des poubelles brûlées, des voitures dégradées et les forces de l'ordre caillassées.  Des scènes de violences se sont produites ce vendredi 7 décembre devant les lycées Frédéric Mistral près du Colisée et Albert Camus sur l'avenue Georges Pompidou à Nîmes. Tout a commencé devant le lycée Frédéric Mistral aux environs de 8h du matin. Quelque 200 lycéens se sont rassemblés et certains ont brûlé des poubelles et caillassé les forces de l'ordre qui les ont dispersés. Une centaine de lycéens ont ensuite rejoint les 300 élèves qui bloquaient partiellement le lycée Albert Camus.  

À ce moment là, des grilles ont été jetées dans l'établissement et de nouveaux affrontements ont eu lieu avec les forces de l'ordre.  Des voitures ont été dégradées rue Saint-Laurent entre l'avenue Georges Pompidou et l'avenue Jean Jaurès.  Des vols ont été commis dans les commerces alentours. 

Plusieurs centaines de lycéens mobilisés dans six lycées nîmois

Au total, quatre jeunes ont été interpellés et placés en garde à vue pour incendie volontaire. Dans la matinée, 11 lycées gardois étaient partiellement bloqués, dont six à Nîmes. 

Pour l'instant, la situation est redevenue normale à l'intérieur et devant les lycées nîmois.