Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des agents de sécurité agressés dans l'agglomération grenobloise : deux hommes interpellés, le Raid mobilisé

-
Par , France Bleu Isère

C'est fin février que ces agents chargés de veiller à la sécurité et la tranquillité d'habitants d'immeubles de l'agglomération grenobloise ont été pris à partie. Quelques jours plus tard, trois mineurs avaient été interpellés. Ce mercredi, deux majeurs ont été arrêtés.

Le Palais de justice de Grenoble
Le Palais de justice de Grenoble © Radio France - Lionel Cariou

Ce mercredi 26 mai, dans l'agglomération grenobloise, les policiers, épaulés par leurs collègues du Raid, ont arrêté deux hommes, de 18 et 19 ans, suspectés d'être impliqués dans une agression subie le 25 février par des employés de l'entreprise Zeus. C'est ce que fait savoir ce 28 mai au soir le parquet de Grenoble.

Des agents de sécurité pris à partie le 25 février

Le 25 février, des employés de l'entreprise Zeus missionnée pour veiller à la sécurité et à la tranquillité des résidences des bailleurs sociaux de plusieurs quartiers de l'agglomération grenobloise avaient été pris à partie par un groupe d'individus. Il y avait eu une dizaine de blessés. La vidéoprotection avait été exploitée permettant moins d'un mois après l'identification et l'interpellation de trois mineurs de 16 ans. Ils avaient été déférés devant le juge des enfants le 19 mars 2021. L'enquête, confiée à la sûreté départementale, s'était poursuivie et a donc conduit ce 26 mai à deux nouvelles interpellations. Les deux jeunes majeurs interpellés "ont été déférés au parquet et placés sous contrôle judiciaire dans l'attente de leur jugement prévu le 29 septembre", précise Eric Vaillant, procureur de la République de Grenoble dans son communiqué.
 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess