Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Le plan Alerte enlèvement déclenché pour retrouver Mia, une fillette de 8 ans enlevée par trois hommes dans les Vosges

Des agents du dispositif tranquillité dans les halls d'immeuble encore agressés à Grenoble

-
Par , France Bleu Isère

Des agents de sécurité chargés d'éviter l'occupation des halls d'immeubles par les trafiquants ont été pris à partie par des une vingtaine de jeunes lundi soir dans le quartier Teisseire à Grenoble. Un homme de 19 ans a été interpellé et placé en garde à vue.

Un hall d'immeuble (image d'illustration)
Un hall d'immeuble (image d'illustration) © Radio France - Philippe Paupert

C'est un nouveau dispositif mis en place par l'association Absise, qui regroupe les six bailleurs sociaux de l'Isère. Depuis mi-janvier, des agents de sécurité patrouillent dans les halls d'immeubles d'une cinquantaine d'adresses "sensibles" pour éviter qu'ils soient squattés en permanence par des trafiquants.

Des agressions qui montrent que ce dispositif tranquillité dérange

Accueillis par des tirs de mortiers lors de leurs premières interventions, preuve que leur mission dérange les dealers des quartiers, ils ont cette fois était pris à partie ce lundi soir vers 20h30 avenue Paul Cocat par une vingtaine de jeunes. Ils ont du affronter cette fois des barres de fer, des jets de  bouteilles ou de pierres, et même un morceau de palette lancé à la volée sur un agent qui a heureusement pu détourner le projectile sans être blessé. 

Un jeune homme a été reconnu, arrêté et placé en garde à vue

La police appelée en renfort a interpellé un des jeunes reconnu par l'agent visé. Agé de 19 ans, il a été placé en garde à vue. Pour Absise, l'association qui réunit Actis, Alpes Isère Habitat, Grenoble Habitat, LPV, Pluralis et la SDH,cette nouvelle agression montre à quel point la mise en place de ce dispositif répond à un besoin dans les parties communes des immeubles des six bailleurs sociaux

Un dispositif qui coûte 500 000 euros

Il concerne pour l'instant 8 communes de l'agglomération grenobloise (Domène, Echirolles, Eybens, Fontaine, Grenoble, Le Pont-de-Claix, Saint-Martin-d'Hères et Saint-Martin-le-Vinoux). Il coûte près de 500 000 euros, financés par Absise, les communes, l'Etat et la Métropole. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess