Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice

Des animaux affamés ou morts retrouvés dans une ferme à Migné-Auxances

dimanche 6 janvier 2019 à 20:27 Par Charlotte Jousserand, France Bleu Poitou et France Bleu

Ce dimanche 6 janvier, le SPA, accompagné de la maire de la commune et de policiers de Poitiers, est venue constater la situation dans ce pavillon de Migné-Auxances. Des chiens, des cochons, des lapins ont été retrouvés morts et des chats, des chevaux et des oies affamés.

Un chien, des cochons, des furets et des lapins ont été retrouvés morts dans cette ferme de Migné-Auxances. Photo Google d'illustration
Un chien, des cochons, des furets et des lapins ont été retrouvés morts dans cette ferme de Migné-Auxances. Photo Google d'illustration - Google

Migné-Auxances, France

Des cochons, des chiens, des chevaux, des lapins, des furets : la liste des animaux qui vivaient dans cette maison de Migné-Auxances est longue. Certains comme des lapins, des furets, un chien, une truie et son porcelet ont été retrouvés morts. Les autres, des chats, des chevaux, des poneys et des oies ont été découverts en piteux état, affamés

Un arrêté pris par la mairie pour confier les animaux à la SPA

C'est le SPA, secours poitevin aux animaux, qui a alerté les autorités. L'association a appelé ce dimanche 6 janvier la police de Poitiers et la mairie de Migné-Auxances pour faire constater la situation de maltraitance. La maire de la commune, Florence Jardin, a pris un arrêté pour confier les animaux encore en vie au SPA pour qu'ils puissent être nourris et soignés. 

Des propriétaires bientôt convoqués devant la justice

Selon Florence Jardin, les propriétaires qui tenaient une pension pour animaux souhaitaient monter un projet de ferme pédagogique qui a été refusé. Pour la maire de Migné-Auxances, il semble que ce soit de la maltraitance causée par de la négligence et par des personnes qui se sont laissées déborder; Le couple a été dépassé par le nombre d'animaux et par les frais d'entretien nécessaires à la bonne santé de ses bêtes. 

Les propriétaires ont 48 heures désormais pour faire venir une société d’équarrissage chargée d'évacuer les cadavres des animaux. Ils seront convoqués prochainement devant la justice pour ces maltraitances.