Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des armes et de la drogue saisies par la police dans le quartier des Cévennes à Alès

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Une cinquantaine de policiers d'Alès ont été mobilisés ce mercredi sur un coup de filet anti-drogue. Une tour du quartier des Cévennes a été entièrement fouillée et une dizaine de kilos de résine de cannabis et un kilo de cocaïne saisis. Les enquêteurs ont également découvert des armes lourdes.

La tour de la "drogue" à Alès.
La tour de la "drogue" à Alès. © Radio France - Ludovic Labastrou

Les habitants du quartier des Cévennes à Alès ont eu la surprise ce mercredi matin de voir débarquer en force la police au pied d'un immeuble servant de lieu de trafic. Une cinquantaine de policiers municipaux et nationaux, sans parler de trois chiens spécialisés ont fouillé les appartements et tout spécialement les vides, ainsi que les parties communes, à la recherche de stupéfiants.

Une opération menée dans le plus grand secret 

Les forces de l'ordre ont agi en toute discrétion dans une tour devenue un véritable self-service de la drogue. Et dans les filets des policiers, une bonne dizaine de kilos de résine de cannabis, un kilo de cocaïne ainsi que toute le matériel pour emballer les produits illicites. Pas une prise massive mais quand même relativement importante depuis des mois. 

Deux revolvers 9 mm avec leurs munitions ainsi qu'un fusil à pompe sont également tombés entre les mains des policiers. Alors que les règlements de comptes, heureusement sans morts, se multipliaient ces dernières semaines à Alès, signe que le trafic de stupéfiants dépassait le simple stade du "deal" au bas de l'immeuble, la justice marque sa volonté de ne pas laisser cette dérive s'installer et prendre de l'ampleur. Une véritable politique de harcèlement des dealers qui devra se poursuivre sans faillir.

Un véritable self service des stups à Alès.
Un véritable self service des stups à Alès. © Radio France - Ludovic Labastrou
Choix de la station

À venir dansDanssecondess