Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Des arnaques à la cryptomonnaie de plus en plus nombreuses en Champagne-Ardenne

mardi 10 avril 2018 à 18:26 Par Clément Conte, France Bleu Champagne-Ardenne

La gendarmerie nationale appelle à la vigilance. Depuis plusieurs mois, les escroqueries à la cryptomonnaie, une monnaie virtuelle, se multiplient en Champagne-Ardenne. La section de recherche de Reims a reçu au moins trois plaintes et tente de remonter ce réseau très bien organisé.

La cryptomonnaie est au coeur de cette arnaque à l'échelle internationale
La cryptomonnaie est au coeur de cette arnaque à l'échelle internationale © Maxppp - Bruno Levesque

Reims, France

Il ne faut pas faire confiance à n'importe qui, encore moins sur internet. Voilà la morale de cette histoire d'escroquerie à l'échelle internationale. Depuis des mois, un réseau arnaque et soutire de l'argent à des particuliers peu méfiants, notamment en Champagne-Ardenne. Pour amadouer les futures victimes, la technique est simple : promettre richesse et fortune en très peu de temps. 

Quand la victime souhaite récupérer ses fonds, les escrocs rompent le contact

Au coeur de l'arnaque, la cryptomonnaie. C'est de l'argent virtuel (le plus célèbre est le bitcoin) qui permet des transactions discrètes et sécurisées sur internet. Avec un taux de change très variable, comme une action à la bourse, la cryptomonnaie peut permettre à son possesseur de vite s'enrichir. 

Et c'est sur cet aspect que les escrocs insistent énormément, selon le lieutenant-colonel Chetrit, commandant en second de la section de recherche de Reims : " Ils vous appellent au téléphone, vous parlent de la cryptomonnaie. Et puis ils arrivent à instaurer un lien de confiance qui va finir par convaincre la victime à investir des montants souvent astronomiques. Ce sont des commerciaux criminels."

La future victime est alors invitée à échanger son véritable argent contre cette monnaie virtuelle via un site internet plus vrai que nature. Argent qu'elle ne reverra plus : "Quand la victime souhaite récupérer ses fonds,  les escrocs rompent le contact. Ils disent que l'entreprise a coulé", précise l'adjudant Putaj, enquêteur à la section de recherche de Reims.  

L'argent transite ensuite de comptes en comptes à l'étranger, principalement dans les pays de l'est de l'Europe. Cela représente des centaines de millions d'euros au total selon la gendarmerie. 

Au moins trois victimes en Champagne-Ardenne

En Champagne-Ardenne, au moins trois personnes ont été piégées par cette arnaque : "On a le cas d'un certain nombre d'agriculteurs de la Marne et de la Haute-Marne qui se sont fait escroquer des sommes importantes", souligne le lieutenant-colonel Chetrit. Cependant il est difficile de connaître le nombre exact de victimes : " Elles ne souhaitent pas toutes porter plainte. Elles se sentent flouées et ont parfois honte donc elles ne le déclarent pas forcément", conclut l'enquêteur.