Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Des cadres de PSA Mulhouse traités de "baltringues" dans un tract de la CGT

jeudi 4 octobre 2018 à 10:53 Par Patrick Genthon, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

Trois cadres de l'usine automobile PSA Peugeot Citroën de Mulhouse ont porté plainte contre des militants de la CGT, à la suite d'un tract qu'ils estiment injurieux à leur égard. Ils étaient notamment traités de"baltringues". L'affaire a été jugée mercredi devant le tribunal d’instance de Mulhouse.

Le site PSA Peugeot Citroën de Mulhouse.
Le site PSA Peugeot Citroën de Mulhouse. © Maxppp - Jean-François Frey

Mulhouse, France

"Quelle  bande de baltringues " : c’est ainsi que des militants de la CGT de l’usine automobile PSA Peugeot Citroën de Mulhouse qualifiaient des cadres d’un atelier de la fonderie. Un tract distribué en mars 2016 dans l’usine et qui a donné lieu mercredi à un procès devant le tribunal d’instance de Mulhouse. 

Le tribunal d'instance de Mulhouse. - Radio France
Le tribunal d'instance de Mulhouse. © Radio France - Patrick Genthon

Six militants de la CGT risquaient une contravention simple pour "injure et diffamation en un lieu non public". La sanction encourue est toute symbolique : 38 euros d’amende pour ce type de contravention. Les trois cadres de l’usine réclamaient par ailleurs 1 euro de dommages et intérêt. Le groupe automobile PSA n’avait pas souhaité rester dans la procédure pour ne pas envenimer ses relations avec les organisations syndicales, selon l’avocat Me Lesage.

L'honneur des trois cadres

Me Remi Lesage a indiqué qu’il plaidait pour l’honneur de ces trois cadres, dont une femme qui a été en arrêt de travail pour dépression. Le tract la citait nommément et faisait allusion à "son physique de lanceuse de marteau de l’ex Allemagne de l’est". Un autre cadre était comparé à "un acteur italien raté de série B". De l’humour, selon Me André Chamy qui défendait les six militants de la CGT. 

Le mauvais climat dans l'atelier justifiait une réponse syndicale forte" - L'avocat des cégétistes

L’avocat des militants a par ailleurs soulevé plusieurs points de nullité de la procédure, très pointilleuse en matière de droit de la presse. Il a aussi plaidé sur le fond, évoquant "le mauvais climat qui régnait dans cet atelier et justifiait une réponse syndicale forte". 

Le juge du tribunal d'instance de Mulhouse rendra sa décision le 7 novembre.

Reportage audience au tribunal d'instance de Mulhouse.