Faits divers – Justice

Des caméras de surveillance dans neuf communes rurales de Meurthe-et-Moselle

Par Angeline Demuynck, France Bleu Sud Lorraine jeudi 16 avril 2015 à 10:20

caméras de surveillance
caméras de surveillance © Maxppp

La vidéosurveillance arrive dans les campagnes. Neuf communes de Meurthe-et-Moselle viennent d'opter pour un système commun de caméras pour lutter contre la délinquance. Un outil très efficace selon le patron des gendarmes du département.

Flavigny sur Moselle, Tonnoy, Saffais, Ferrières, Bayon, Roville-devant-Bayon, Crévéchamps, Laneuveville-devant-Bayon, et Magonville. Ces neuf communes du sud de Nancy seront bientôt équipées de caméras de surveillance .

Des appareils très pratiques pour les forces de l'ordre : "elles ont un effet dissuasif , explique le colonel Christophe Dubuy, mais elles sont aussi utiles aux enquêteurs. Lorsque des faits sont commis, ils peuvent aller consulter les images et les croiser avec des témoignages ."

Les images enregistrées sont conservées pendant un mois . Mais elles ne sont visionnées qu'en cas de besoin, explique le chef du groupement de gendarmerie de Meurthe-et-Moselle : "il n'y a pas de veille permanente sur ces vidéos, ce serait beaucoup trop lourd en terme d'effectifs et trop chronophage ".

Les caméras, efficaces contre la délinquance?

 

Selon Christophe Dubuy, il y a effectivement moins de délinquance dans les zones où des caméras veillent. Conséquence : "le délinquant risque de se reporter sur un autre périmètre ". "Ce n'est pas un outil miracle , reconnait le patron des gendarmes du 54, "il doit s'accompagner d'une présence des forces de l'ordre de jour comme de nuit et d'une vigilance des habitants, via par exemple le dispositif voisins vigilants ."

Moins de cambriolages à la campagne

 

L'installation de caméras en milieu rural permet aussi de rassurer les habitants. Car à l'exception de cette zone du sud de Nancy, le nombre de délits est en baisse dans les campagnes meurthe-et-mosellanes : 20% de cambriolages en moins ces derniers mois sur les 528 communes de la zone gendarmerie.

Parmi celles qui vont installer un système de vidéosurveillance : Crévéchamps, 350 habitants.

Caméras de surveillance : le reportage de Lucas Valdenaire à Crévéchamps

Le colonel Christophe Dubuy du groupement de gendarmerie de Meurthe-et-Moselle