Société

La vidéoprotection bientôt à Poitiers

Par Adrien Bossard, France Bleu Poitou samedi 26 mars 2016 à 7:00

La vidéoprotection devrait débarquer à Poitiers d'ici la fin de l'année.
La vidéoprotection devrait débarquer à Poitiers d'ici la fin de l'année. © Maxppp - Jochen Eckel

Souriez, vous serez bientôt filmés ! 24 caméras de vidéoprotection devraient faire leur apparition dans les rues de Poitiers. Ce projet de la majorité sera soumis au conseil municipal le 4 avril.

C'était un engagement de campagne, en 2014. Alain Claeys, le maire sortant de Poitiers, prévoyait d'installer de caméras de vidéoprotection dans les rues de la ville. Réélu, il persiste et signe. Les évènements récents, comme les attentats à Bruxelles, ont simplement accéléré les choses. Le conseil municipal, réuni le 4 avril, sera soumis au vote pour décider ou non d'entériner le projet.

24 caméras doivent être installées

Il prévoit 24 caméras de vidéoprotection, qui s'ajoutent aux 32 déjà existantes à la gare. Plusieurs sites sont ciblés : place Notre Dame avec 8 caméras et 5 place Leclerc en centre-ville. Un autre quartier est lui aussi visé, celui des Couronneries avec 11 caméras réparties sur deux sites : place de Provence, et place Coïmbra.

"L'impression d'être stigmatiser", Kamel, habitant des Couronneries

"Cette vidéoprotection est utile", Alain Claeys, le maire de Poitiers.

Le but : "protéger la population", selon le maire Alain Claeys. "Il ne faut pas croire que Poitiers est épargné par les zones où il y a des risques de délinquance, de violence."

Cette vidéoprotection est mise en place pour retrouver des suspects suite à un crime ou un délit. Sur réquisition du parquet ou d'un juge d'instruction uniquement. Le centre de visionnage devrait se trouver au commissariat central. "Si c'est voté, ce que j'espère, ce sera une bonne nouvelle pour Poitiers", estime Alain Claeys.

Les habitants, eux, sont plus divisés. Aux Couronneries, cette annonce fait beaucoup réagir. "Moi, je ne comprends pas pourquoi on installe des caméras ici, s'emporte Kamel, un habitant du quartier. C'est de la stigmatisation, de la discrimination, sous prétexte qu'ici c'est une population plus étrangère. Allez demander aux flics s'il y a plus de bagarres qu'ailleurs ici ! C'est un quartier tranquille."

l doit y avoir 11 caméras aux Courronneries, comme ici place de Provence. - Radio France
l doit y avoir 11 caméras aux Courronneries, comme ici place de Provence. © Radio France - Vincent Hulin

Alain Claeys se défend de toute stigmatisation : "Je ne fais aucune distinction entre les habitants de Poitiers."

Coût estimé à 350.000 euros

Si le conseil municipal se prononce en faveur de ces 24 caméras de vidéoprotection, leur déploiement pourrait commencer avant l'été, pour être toutes installées d'ici la fin de l'année. Coût estimé par la mairie : près de 350 000 euros. Une demande de subvention de près de 130 000 euros sera alors demandée dans le cadre du fonds interministériel de prévention de la délinquance.

Qu'en pensent les habitants ? Reportage aux Couronneries d'Adrien Bossard