Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Circulation rétablie sur l'A40, près de 2000 automobilistes sont restés bloqués à cause de la neige

- Mis à jour le -
Par , , , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

A partir de mardi en fin d'après-midi, près de 2000 véhicules ont été pris au piège à hauteur du viaduc de Bellegarde-sur-Valserine (Ain) sur l'autoroute A40 à cause de fortes chutes de neige. Plus de 30 centimètres sont tombés par endroits dans l'Ain, en Savoie et Haute-Savoie.

La croix rouge distribue de l'eau
La croix rouge distribue de l'eau - Préfecture

La circulation a été bloquée de longues heures sur l'autoroute A40 dans l'Ain, dès mardi après-midi, avec près de 2000 véhicules immobilisés dans les deux sens entre Mâcon et Genève. Ce blocage soudain a été causé par de fortes chutes de neige, beaucoup plus abondantes que prévues, dans l'Ain mais aussi en Savoie et Haute-Savoie, bien plus de 30 centimètres dans certains secteurs dans la soirée. 

Afin d'accueillir des "naufragés" de la route, le maire de Bellegarde (Valserhône) Régis Petit a ouvert des gymnases (hôtel de ville et lycée Antoine Jacquet) afin d'accueillir d'éventuels naufragés de la route. Des sapeurs-pompiers haut-savoyards ont été envoyés en renfort par le SDIS 74 pour aider ceux de l'Ain. La Croix-Rouge a également été mobilisée pour apporter son soutien aux automobilistes. Une cinquantaine de personnes ont trouvé refuge à Valserhône. Le maire Régis Petit s'est dit "surpris, on n'attendait pas des chutes de neige d'une telle intensité", et "très impressionné de voir que ça avait vraiment marqué les gens qui ont subi cet épisode. Ils ne s'attendait pas du tout à ça".

Météo France a maintenu mercredi la Haute-Savoie en vigilance orange aux chutes de neige. Les conditions de circulation vont donc demeurer délicates en direction des Alpes, plus largement aussi dans l'Ain et l'Isère.

L'évolution de la situation dans la nuit de mardi à mercredi

6h50. Si la circulation est rétablie, elle reste difficile sur l'autoroute A40 ce mercredi matin, détaille Bison Futé, qui recommande aux automobilistes se dirigeant vers Genève ou la Haute-Savoie "d'éviter le secteur".

6h00. La Savoie n'est plus en vigilance orange neige-verglas, indique le dernier bulletin de Météo France publié à 6h. En revanche, la Haute-Savoie reste placée en vigilance orange pour ce risque. Ce jeudi c'est le Nord-Est qui doit être touché par des chutes de neige, dans une zone allant des Ardennes aux Vosges, d'après les prévisions.

5h12. "On a eu une conjonction de facteurs, et d'abord un épisode neigeux très intense, bien plus qu'anticipé puisque localement, il est tombé 2 à 3 fois plus que ce que les prévisions annonçaient", a déclaré ce mercredi sur franceinfo Lucie Roche, directrice de cabinet de la préfecture de l'Ain. "Ensuite, quelques poids lourds, avant qu'ils ne soient bloqués par arrêté préfectoral, se sont engagés sans équipement et se sont mis en travers chaussée, bloquant les véhicules qui suivaient et les opérations de déneigement qui étaient en cours", détaille Lucie Roche. "On était en plus sur un secteur difficile d'accès, sur un viaduc routier là où se sont concentrées les difficultés, et sur un réseau secondaire qui lui aussi a été complètement saturé."

Dans ce département montagneux, les services de l'Etat sont "préparés à faire face à cette situation météo compliquée, mais encore faut-il en avoir connaissance. Une fois qu'on en a eu connaissance les mesures ont été prises, mais vous avez un noyau d'automobilistes malheureusement qui se retrouve coincé", souligne la représentante de la préfecture de l'Ain, qui salue l'action des pompiers et des gendarmes pour secourir les automobilistes et poids lourds, une "opération d'envergure alors que la neige continuait à tomber très abondamment". 130 poids lourds qui avaient été stockés sont progressivement remis en circulation, indique la directrice de cabinet.

5h00. La circulation est désormais totalement rétablie sur le réseau départemental, mais les opérations de déneigement sont maintenues, dans le pays de Gex, où la situation est la plus marquée dans l'Ain. Les quelques personnes qui avaient été mises à l’abri dans les salles d’accueil ouvertes spécialement les ont quittées, indique la préfecture. Au milieu de la nuit, 55 personnes se trouvaient dans le gymnase ouvert à Valserhône. 

"Malgré l’anticipation des gestionnaires de voirie, les précipitations tombées ont été bien plus importantes que ce que la simple alerte météorologique jaune neige-verglas, déclenchée mardi pour l’Ain, et les prévisions laissaient supposer", souligne la préfecture de l'Ain. Une centaine de gendarmes et une trentaine de sapeurs-pompiers ont été mobilisés avec leurs engins, ainsi que des bénévoles de la Croix Rouges, et les maires des communes de Valserhône, Collonges et Léaz, indique le communiqué de la préfecture.

4h30. Les équipes des autoroutes ATMB assurent que la circulation est désormais permise dans les deux sens, sur une voie a minima, et qu'il n'y a plus de voitures bloquées. Seuls des camions restent en bordure de voies, leur chauffeur à l'intérieur pour passer la nuit. Tous les véhicules légers bloqués par la neige ont pu quitter l’autoroute. Le péage de Bellegarde est rouvert, et il n'y a plus de régulation à Viry. Au total, près de 2.000 véhicules ont été bloqués, indique ATBM.

3h00. Le dégagement progressif des véhicules devait se poursuivre tôt mercredi matin, avec l'évacuation des derniers conducteurs immobilisés, notamment dans le sens Mâcon-Genève.

2h23. Déblocage progressif et réveil dans la nuit. Selon le gestionnaire de l'autoroute A40, et selon certains automobilistes bloqués, des conducteurs se sont endormis dans leur véhicule. Ils sont en train d'être réveillés pour évacuer l'autoroute en direction de Genève.

2h00. Les quantités de neige ont surpris les automobilistes comme sur ces vidéos tournées par Anthony dans le blocage de Bellegarde (Ain). Il rejoignait Annemasse où il habite. Bloqué depuis mardi soir 18 heures.

1h50. Le point sur la circulation. D'après les équipes des autoroutes ATMB, il n'y a plus de véhicule coincé dans le sens vers Genève-Mâcon. En revanche, il reste encore quelques 500 véhicules bloqués dans le sens Mâcon-Genève, soit environ trois kilomètres de blocage. Au plus fort dans cette nuit de mardi à mercredi, on comptabilisait huit kilomètres de véhicules bloqués sur cette portion de l'A40 dans l'Ain.

1h45. Enfin au chaud. Des automobilistes sont accueillis dans le gymnase Antoine-Jacquet à Valserhône (Bellegarde-sur-Valserine) dans l'Ain.

Des naufragés de la route pris en charge dans un gymnase à Valserhône
Des naufragés de la route pris en charge dans un gymnase à Valserhône © Radio France - Richard Vivion
Des naufragés de la route pris en charge dans un gymnase à Valserhône
Des naufragés de la route pris en charge dans un gymnase à Valserhône © Radio France - Richard Vivion

1h20. Un gymnase a été ouvert sur la commune de Valserhône pour accueillir des automobilistes bloqués et les services de secours. Selon Richard Vivion, journaliste à France Bleu Pays de Savoie, "une cinquantaine de naufragés de la route sont pris en charge". Ils sont installés sur de petits tapis de sols. Ils vont pouvoir se reposer quelques temps après avoir passé pour certains jusqu'à sept heures dans leur véhicule. Les automobilistes soulagés affichent quand même la satisfaction d'avoir été pris en charge.

1h10. Les chutes de neige ont été beaucoup plus importantes que prévues. Plus de 30 centimètres de neige dans l'Ain, la Savoie et la Haute-Savoie par endroits.

0h45. Quand un dépanneur a besoin d'être dépanné...

0h40. Catherine de la Robertie, la préfète de l'Ain sur France Bleu Pays de Savoie : "La situation s'améliore très vite. Moins de 500 véhicules sont bloqués sur l'A40. Ceux qui seraient trop fatigués peuvent passer la nuit dans les gymnases ouverts par la commune de Bellegarde. Un kit de couchage et des boissons chaudes les attendent, le tout distribué par la Croix Rouge. Plusieurs facteurs expliquent cette situation. Il est tombé deux fois plus de neige que Météo France n'en avait annoncée. Et certains se sont engagés sans les équipements, surtout des camions qui ont complètement bloqué la circulation."   

Bloqués
Bloqués - Crédit photo @GymGeektweet

0h12. Les chutes de neige continuent sur l'Ain.

0h06. Des portiques anti-camions ? La polémique est portée par Damien Abad, député LR de l'Ain, qui déplore que des camions aient pu rouler si facilement sur un axe enneigé.

0h00. Christophe Dubois, directeur du réseau et de l'environnement à l'Autoroute et tunnel du Mont-Blanc (ATMB) s'explique sur France Bleu Pays de Savoie. "La nasse a été résorbée en direction de Lyon. Le problème reste important dans le sens vers Genève. Nous mettons tout en oeuvre pour que les véhicules ne restent pas bloqués cette nuit. Si jamais on n'y arrivait pas, il y a des équipes de la Croix Rouge et des accueils d'urgence. Les gens sont fatigués, agacés, je le comprends, et donc je ne leur promets pas un horaire pour un retour à la normale. J'était optimiste plus tôt dans la soirée. Ce que je peux vous assurer, c'est qu'on prend le temps de bien faire les choses. On veut relâcher la circulation dans les meilleures conditions. C'est très très rare qu'on soit confrontés à pareille situation. On est vraiment désolés pour nos usagers."

23h30. Selon la préfecture de l'Ain, il y a actuellement moins d'un millier de véhicules bloqués. Au plus fort du blocage on en a compté 2500. Une centaine de gendarmes et pompiers sont mobilisés. La préfecture de l'Ain explique que l'on s'attendait à 15 centimètres de neige et qu'il en est tombé le double. Il continue de neiger à gros flocons.

23h00. Des centaines d'automobilistes attendent de voir la chaussée de l'autoroute A40 libérée de fortes chutes de neige. Trois kilomètres sont bloqués par la chute de 30 centimètres de neige au moins. Le concessionnaire ATMB espère que la situation sera rétablie dans l'heure. 

22h55. Les pompiers de Haute-Savoie sont venus en renfort de leurs collègues de l'Ain.

22h52. Le maire de Bellegarde (Valserhône) Régis Petit a ouvert des gymnases (hôtel de ville et lycée Antoine Jacquet) afin d'accueillir d'éventuels naufragés de la route. 

22h50. Les pompiers ont basé leur poste de commandement au péage d'Eloise.

22h35. Les départements de la Savoie et de la Haute-Savoie sont placés en vigilance orange. Une cellule de crise a été activée en préfecture de l'Ain mardi soir pour coordonner la circulation et les secours.  Des équipes du SDIS et de la Croix-Rouge ont été mobilisées pour ravitailler des automobilistes bloqués. On comptait 4 km de bouchons soit 500 automobilistes bloqués environ. Dans l'autre sens, Mâcon-Genève, on comptait 9 km de bouchons soit 1500 véhicules environ.

22h30. L'A40 est coupée à la circulation depuis mardi après-midi dans l'Ain en raison des fortes chutes de neige. C'est sur cette autoroute  que les difficultés de circulation étaient les plus importantes mardi soir. L'axe a été totalement coupé à hauteur de Bellegarde-sur-Valserine dans l'Ain, dans les deux sens de circulation. Plus tôt dans l'après-midi, deux camions se sont mis en travers de la chaussée et les chasse-neige ont été bloqués.

22h00. Les chutes de neige sont abondantes mardi soir dans l'Ain notamment. Les conditions de conduite sur l'A40 sont impossibles sur 28 kilomètres de Viry (Haute-Savoie) à Châtillon-en-Michaille.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess