Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Des centaines d'objets volés en Auvergne-Rhône-Alpes attendent d'être réclamés

samedi 5 mai 2018 à 6:59 Par Tifany Antkowiak, France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu Besançon, France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu Saint-Étienne Loire

Les gendarmes du Puy-de-Dôme recherchent les propriétaires de plusieurs centaines de bijoux, outils et autres objets volés fin 2017 et début 2018 dans toute la région Auvergne-Rhône-Alpes. Un site internet a été mis en place pour répertorier tous ces objets.

La gendarmerie recherche les propriétaires de centaines d'objets volés, dont des bijoux (illustration).
La gendarmerie recherche les propriétaires de centaines d'objets volés, dont des bijoux (illustration). © Maxppp - Franck Dubray

L'initiative des gendarmes du Puy-de-Dôme est relayée dans la Loire par la gendarmerie de Roanne : un site internet qui répertorie plusieurs centaines d'objets volés ces derniers est en ligne. Les victimes de cambriolage peuvent ainsi réclamer directement auprès des autorités leurs biens disparus : des bijoux, des outils, du matériel multimédia ou encore du parfum.

Des victimes aussi dans le Limousin... et en Franche-Comté ? 

Tous ces objets ont été retrouvés après l'interpellation début mars de plusieurs personnes à Clermont-Ferrand, en lien avec une série de cambriolages commis en Auvergne-Rhône-Alpes, dans le Limousin, et potentiellement en Franche-Comté. Les vols remontent à fin 2017 et début 2018.