Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les rues de Strasbourg sillonnées par la police

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : au moins deux morts, le tireur en fuite identifié

Faits divers – Justice

Des chasseurs tombent nez-à-nez avec un détenu évadé près de Toulouse

mercredi 27 septembre 2017 à 12:23 - Mis à jour le mercredi 27 septembre 2017 à 17:02 Par Bénédicte Dupont, France Bleu Occitanie

Dimanche 24 septembre, dans le nord-ouest de la Haute-Garonne, un détenu évadé a été arrêté dans sa fuite par des chasseurs, alors qu'il tentait de leur voler une arme. Cette rencontre a mis fin à un mois et demi de cavale dans la région.

Des gendarmes de Cadours et de Grenade sont intervenus.
Des gendarmes de Cadours et de Grenade sont intervenus. © Radio France - Bénédicte Dupont

Le Castera, France

Dimanche dernier matin, vers 09h30, au Castéra, dans la Gascogne toulousaine, un groupe de chasseurs font leur traditionnel briefing d'avant-battue près de leur local, dans le centre du village. Une voiture se gare alors près d'eux, un jeune homme en sort et contre toute attente s'empare d'un fusil encore dans sa housse laissé dans un des 4x4, au culot ! Les chasseurs le surprennent sur le vif, le voleur leur jette la carabine et prend la fuite à grandes enjambées. Le groupe se lance aussitôt à sa poursuite, avec leurs fusils de chasse.

Avec l'aide des gendarmes de Cadours et de Grenade appelés en renfort, le voleur est arrêté quelques heures plus tard dans des champs voisins, à deux kilomètres de là. Tapi dans sa cachette, il est finalement trouvé lorsqu'il en sort, pensant avoir échappé à la battue. "Le travail des chasseurs a été primordial, ils ont fixé la zone comme on dit en langage militaire", précise la Gendarmerie.

Il est même passé devant la mairie, je l'ai vu galoper, il m'a même dit "bonjour" ! Il s'était caché dans les broussailles de peur de tomber sur les chasseurs ! — Yvan Gonzalez, le maire du Castéra

Une cavale d'un mois et demi

Il s'agit en fait d'un détenu du centre de détention de Saint-Sulpice-la-Pointe dans le Tarn qui a profité d'un permission mi-août pour prendre ne jamais revenir, un garçon de 22 ans connu pour ses multiples vols du côté de l'Isle-Jourdain (Gers) et du sud du Tarn-et-Garonne. Pendant sa fuite, il est parvenu à voler une voiture à Mas Grenier (Tarn-et-Garonne), avec laquelle il est venu jusqu'au village, à 70 kilomètres de son centre de détention. Sur sa route, il a même eu le temps de briser la vitre d'un autre véhicule pour en voler le contenu à Lasserre, près du Castéra.

Placé immédiatement en garde à vue, déféré devant le procureur puis jugé en comparution immédiate mardi, son jugement a été reporté au 5 octobre prochain. Il est depuis retourné sous les verrous.